#giletsJaunes Bitcoin interfère dans la crise

#giletsJaunes Bitcoin interfère dans la crise

Actualités
7 décembre 2018 par Xavier

Les émeutes font rage et Paris est en feu depuis quelques jours. L’une des raisons principales de ces mouvements populaires repose sur la hausse des impositions fiscales. Toutefois, cette histoire de « gilets jaunes » reflète en profondeur une bataille contre le système financier en général, et incite dans une large mesure l’instauration d’une nouvelle politique financière en incluant la crypto-monnaie.

Des manifestants qui incitent l’adoption de Bitcoin

« Achetez Bitcoin », tel est le message peint sur quelques gilets jaunes des manifestants ! Au-delà de la déclaration de guerre contre les taxes exorbitantes, les manifestants influencent également l’adoption d’un système plus transparent et moins nocif à l’environnement économique, notamment avec le Bitcoin.

Les français semblent conscients du potentiel micro et macroéconomique de la crypto-monnaie, et cela se ressent à travers les revendications de certains manifestants qui encouragent l’achat de Bitcoin. Si les impôts augmentent, c’est parce que la liquidité de la devise est à outrance, pourtant le Bitcoin est limité à 21 millions de bitcoins et se révèle comme une réserve de valeur au même titre que l’or. Aussi, son adoption permettrait de tenir la valeur d’une monnaie stable.

Une gestion de la liquidité catastrophique

Quoi que l’on puisse affirmer sur les objectifs du gouvernement actuel, il est indéniable que la stratégie financière n’est pas très indulgente à l’égard des contribuables et à l’égard de la santé économique de la France. Si la politique sociale d’Emmanuel Macron privilégie la hausse des impôts afin de renflouer le budget des autres secteurs, cela entraîne également une très forte hausse des activités de la planche à billets.

à lire aussi :  BitTorrent crypto-monnaye ses services !

Le cours de l’euro a faibli à cause de l’exploitation non avérée du système d’émission des billets, que bon nombre d’analystes considèrent comme des « impressions d’argent non contrôlées », alors que le prix des produits de première nécessité augmente de jour en jour.

Sur ce propos, Charles Gustav Binderup a déclaré :

« Il est suffisant que les citoyens de notre pays ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, car si c’était le cas, je pense qu’il y aurait une révolution avant demain matin ».

Que pensez-vous de cette interférence du Bitcoin dans la crise des gilets jaunes à Paris ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X