L’ex-ingénieur de Space X crée LXDX, la nouvelle plateforme de crypto-échange

L’ex-ingénieur de Space X crée LXDX, la nouvelle plateforme de crypto-échange

Actualités
22 septembre 2018 par Clémentine

Ancien ingénieur du constructeur aérospatial d’Elon Musk, Joshua Greenwald crie d’ores et déjà victoire sur le succès imminent de sa nouvelle plateforme d’échange de crypto-monnaies, le LXDX, attisant le feu de ses nombreux concurrents sur le crypto-marché.

LXDX, une plateforme d’échange de norme institutionnelle

Joshua Greenwald, l’ex-ingénieur de Space X, le constructeur aérospatial d’Elon Musk, vient de développer LXDX, une plateforme censée remédier aux lacunes des crypto-monnaies actuelles telles le manque de liquidité, la faible vitesse de transaction, mais aussi la cybercriminalité.

LXDX proposerait des innovations d’ordre institutionnel, avec des fonctionnalités relatives aux systèmes de trading professionnels. Greenwald a notamment souligné ce point crucial dans un récent communiqué :

« La plateforme LXDX permettra à chaque crypto-investisseur d’utiliser les outils exclusifs, comme le routage intelligent des ordres, auxquels seules les institutions pouvaient accéder auparavant. « 

Basé à Malte, LDLX aspire à une innovation du système traditionnel des crypto-plateformes.

Néanmoins, LXDX se targuera d’une vitesse de transaction élevée pour stimuler le trading, selon son communiqué. Effectivement, le trading algorithmique utilise les données financières en temps réel avec un délais de moins de 50 microsecondes.

Un marché à concurrence

L’idée de Greenwald de proposer des solutions institutionnelles est prenante. Cependant, elle n’est pas nouvelle. Ceux qui veulent accéder aux marchés des crypto-monnaies et la Blockchain sont déjà accostés par de nombreuses entreprises concurrentes.

Ne craignant à aucun moment ses rivaux, Greenwald semble confiant. Il dispose de sa propre expertise en la matière et du soutien de ses nombreux réseaux professionnels (à l’instar de grands investisseurs comme Autonomous Partners, AON, ou encore Asia Capital Fund Singapour) pour mener son projet vers la réussite.

à lire aussi :  La FSA japonaise se prépare à imposer de nouvelles sanctions à 5 crypto-bourses

Par ailleurs, d’autres anciens de Space X portent également beaucoup d’intérêts à la crypto-sphère pour catalyser leurs expériences. Parmi eux, l’ancien Vice-président de Space X, Jim Cantrell et son fils qui ont investi dans un projet de satellites. Il semblerait que la plateforme de Greenwald a fait surgir de nouvelles perspectives aux anciens membres de la société.

Que pensez-vous de la nouvelle plateforme d’échange de crypto-monnaies de Greenwald ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X