Etude : la crypto-monnaie ne remplit pas les conditions pour les organisations terroristes

Etude : la crypto-monnaie ne remplit pas les conditions pour les organisations terroristes

Actualités
6 avril 2019 par Victor

Dans une étude décalée, RAND Corporation, l’institution américaine de conseil et de recherche axée sur la politique et le processus décisionnel s’est penchée sur la manière dont les groupes terroristes percevaient les crypto-monnaies. Suivant l’analyse, l’état actuel de la crypto ne remplit pas les conditions pour un usage terroriste, elle n’est donc pas viable pour ces activités.

L’anonymat au cœur du terrorisme

L’étude de RAND Corporation, porte sur « l’utilisation de la crypto-monnaie à des fins terroristes » et évoque ainsi les « obstacles techniques et organisationnels et menaces futurs ».

Dans cette analyse, l’entité cherche à éprouver l’opportunité réelle que présente la crypto-monnaie pour les terroristes, et au final, il en déduit que ces « paramètres techniques » ne corroborent pas aux besoins de ces organisations.

Le rapport indique que le caractère anonyme, sécurisé et rapide prôné par la technologie reste aléatoire pour les grandes plateformes généralisées telles que Bitcoin.

Si la crypto-monnaie de Satoshi enregistre ainsi le plus grand nombre d’utilisateurs, son fonctionnement anonyme n’est pas assuré et les terroristes ne peuvent pas parier sur ce genre d’aléa pour leurs activités.

Les autres plateformes sont moins populaires

Comme les organisations terroristes cherchent un moyen d’effectuer des transactions anonymes, sécurisées et fiables, elles peuvent facilement trouver des plateformes adaptées à leurs besoins.

Cependant, celles-ci ne comblent pas les conditions de couverture. À titre d’exemple, des crypto-monnaies comme Zcach ou Dash peuvent répondre à la demande d’anonymat et de fluidité mais ne présentent pas une grande masse d’utilisateurs, ce qui revient à limiter la capacité de financer les activités.

à lire aussi :  Le jeton VRA de Verasity augmente de 300% grâce à sa stratégie produit et commerciale

Ceci étant, l’évolution des altcoins en dehors des réglementations pourrait converger vers cette demande et c’est la raison pour laquelle de nombreux gouvernements se hâtent de trouver une solution pour contrôler l’exploitation des crypto-monnaies. Sur ce point, RAND déclare :

« Si une seule crypto-monnaie émerge et offre une adoption généralisée, un meilleur anonymat, une sécurité améliorée et soumise à une réglementation laxiste ou incohérente, l’utilité potentielle de cette crypto-monnaie, ainsi que le potentiel d’utilisation de cette crypto-monnaie par des organisations terroristes augmenteraient. »

Que pensez-vous de ce rapport de RAND Corporation sur l’usage de la crypto-monnaie par les terroristes ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X