Etats-unis: l’Ohio expérimente un système de vote appuyé par la Blockchain

Etats-unis: l’Ohio expérimente un système de vote appuyé par la Blockchain

Actualités
17 mai 2020 par Victor

Afin de certifier l’authenticité des résultats électoraux, les législateurs de l’Ohio explorent l’éventualité d’établir un système de vote électronique appuyé par la technologie Blockchain. Des essais pilotes sont prévus pour tester la robustesse d’un tel projet.

Une technologie à l’essai

Les législateurs démocrates ont voté un projet de loi visant à « établir un programme pilote » pour tester le potentiel illimité offert par la Blockchain en ce qui concerne le système électoral. Dans le cadre des essais pilotes, la Blockchain serait déployée afin d’authentifier le vote des électeurs militaires en mission à l’étranger. Ainsi, les militaires pourront transmettre leur bulletin de vote via la Blockchain tout en garantissant la sécurité et l’intégrité du processus électoral.

L’idée de ce projet est venue après que des experts technologiques ont pointé du doigt les nombreuses failles présentées par les machines de votes électroniques qui seraient particulièrement vulnérables aux pirates informatiques. Selon Christopher Famighetti du Brennan, cette vulnérabilité est due au fait que « plus de 40 États utilisent des machines à voter vieilles au moins de 10 ans. »

Si les essais pilote s’avèrent concluants, l’Ohio pourrait étendre le nouveau système de vote à l’ensemble des électeurs de l’Etat.

La popularité croissante de la Blockchain

Le recours à un système de vote blockchainisé fait aujourd’hui son chemin dans de nombreux Etats américains. En 2019, l’Etat de l’Utah avait également expérimenté une application de vote mobile basée sur la Blockchain.

A l’international, le système de vote électronique basé sur la Blockchain a vivement séduit les habitants de la ville de Zoug, en Suisse. Une poignée de citoyens suisses ont donc pu voter sur la plateforme Blockchain construite par Luxoft.

à lire aussi :  Aux États-Unis : un projet de loi vise à définir la Blockchain

Au-delà de sécuriser les résultats électoraux, la réduction des coûts est un autre argument pour bien vouloir adopter la Blockchain : en effet, le site FollowMyVote estime qu’un vote traditionnel coûte environ 5 dollars, soit 2 à 3 fois plus cher qu’un vote réalisé sur une plateforme Blockchain.

Que pensez-vous de l’engouement croissant des responsables électoraux dans l’utilisation de la Blockchain ? Donnez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X