États-Unis : les pirates informatiques s’en prennent à une maison de retraite

États-Unis : les pirates informatiques s’en prennent à une maison de retraite

Actualités
29 novembre 2019 par Océane

Les attaques par ransomware procèdent de manière inhabituelle et choisissent leur cible de sorte à assaillir les plus vulnérables. Récemment, les pirates informatiques ont paralysé une chaîne de maisons de retraite américaine.

Des dizaines de milliers de Bitcoin contre les données détenues

En s’emparant des systèmes informatiques de la société informatique Wisconsin, Virtual Care Provider Inc. (VCPI), le Ryuk ransomware a condamné plus d’une centaine de maisons de retraite américaine.

Ces dernières ne sont plus actuellement en mesure de prodiguer les soins à leurs patients, étant donné qu’elles ne peuvent accéder à leurs informations personnelles, que si les maisons de retraite consentent à verser une rançon de 14 millions USD en bitcoin.

En effet, c’est la société VCPI qui a été en charge de la fourniture des services de données cloud de ces maisons de retraite. Face aux désordres provoqués par ce piratage, Karen Christianson, le PDG de VCPI, s’inquiète énormément pour le sort de ses clients, compte tenu de l’incapacité de payer la rançon.

« Nous avons ce petit centre de vie assistée qui est une seule unité connectée à la facturation. S’ils ne reçoivent pas leur facture dans Medicaid avant le 5 décembre, ils ferment leurs portes », a-t-elle déclaré.

Un virus incroyablement prolifique

Signalée pour la première fois mi 2018, Ryuk est une nouvelle souche de ransomware particulièrement dangereuse.

Son fonctionnement permet non seulement aux pirates de prendre le contrôle des appareils de ses victimes, mais également la sélection des cibles. Par la suite, les malfaiteurs recourent à des chantages libellés en crypto-monnaies, après avoir encodé les données.

à lire aussi :  Gemini Dollar (GUSD) : le "stablecoin" des jumeaux Winklevoss défie le sulfureux Tether (USDT)

Plus tôt cette année, plusieurs entreprises et institutions gouvernementales à travers le Canada ont subi des dommages conséquents à cause des actes malveillants du logiciel Ryuk.

Et un peu plus tôt au mois de juillet, le tribunal américain avait également connu des attaques provenant du même logiciel, selon Ars Technica.

Que pensez-vous de cette nouvelle souche de ransomware ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X