En Espagne, le fisc enquêterait sur des investisseurs en crypto-monnaies

En Espagne, le fisc enquêterait sur des investisseurs en crypto-monnaies

Actualités
9 avril 2018 par Xavier

Les autorités fiscales espagnoles auraient investigué sur 60 entreprises et précisément sur leurs investisseurs en crypto-monnaies, selon Coindesk citant une source de l’Agencia Estatal de Administracion Tributaria (AEAT).

Recueillir des informations auprès des entreprises liées aux crypto-monnaies

L’agence fiscale aurait contacté 60 entreprises dont 16 banques, 12 agences de crypto-monnaies, des sociétés exploitant les distributeurs automatiques de crypto-monnaies, et plus de 40 entreprises acceptant ce genre de paiement. Elle a collecté des informations sur les transactions de crypto-monnaies et les partis impliqués dans leur exécution.

Certains détails comme l’identité des clients des entreprises, les comptes bancaires, les informations de carte de crédit, ainsi que les montants et les taux de changes impliqués dans les transactions ont été glanés.

Un fonctionnaire anonyme a expliqué que cette initiative de l’agence est l’étape initiale d’une enquête du National Fraud Investigation Office sur les comptes bancaires ouverts à l’étranger par les échanges de crypto-monnaies. Dans un effort pour éviter l’évasion fiscale en ligne, l’agence effectue une analyse sur l’utilisation des crypto-monnaies domestiques.

Protéger les investisseurs

L’Espagne envisage un allègement fiscal pour les entreprises ayant adopté la technologie Blockchain et celles qui traitent des crypto-monnaies, d’après une annonce faite en février dernier. Bien que la portée exacte des exemptions n’ait pas encore été déterminée, un projet de loi visant à offrir des incitations aux sociétés liées aux crypto-monnaies a été présenté par le parti populaire au pouvoir.

Les agences fiscales du monde entier nourrissent un intérêt accru pour les crypto-monnaies. Celles-ci suivent la poussée du marché de plus de 800 milliards de dollars en capitalisation boursière au courant 2017, même si ce premier trimestre 2018 le marché est passé en dessous des 300 milliards de dollars.

La nouvelle législation vient avec la   préoccupation des régulateurs sur les risques encourus par les investisseurs en monnaies numériques. Les autorités travaillent sur des dispositions plus strictes visant à protéger les investisseurs. Les marchés espagnols et le régulateur des valeurs mobilières sont en train de se pencher sur la question.

à lire aussi :  Le co-fondateur d'Uber lance une nouvelle crypto-monnaie

Que pensez-vous de l’enquête de l’agence fiscale espagnole sur les investisseurs en crypto-monnaies ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

[Campagne de correction] quand vous trouvez une faute d’orthographe, grammaire et syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. (5 rapports d’erreur par tranche de 5 minutes max)

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :