Espagne : des guichets automatiques Bitcoin utilisés à des fins illicites

Espagne : des guichets automatiques Bitcoin utilisés à des fins illicites

Actualités
16 juillet 2019 par Clémentine

En référence aux textes réglementaires européens stipulant la nécessité d’un contrôle rigoureux sur la circulation des flux monétaires entre les particuliers, il semblerait que les guichets automatiques de Bitcoin (BTC), ou ATM Bitcoin, échappent à cette règle.

Une nouvelle arme de crime

Plus tôt au mois de mai, la police espagnole avait démantelé un réseau de criminels œuvrant dans le blanchiment d’argent par l’intermédiaire de distributeurs automatiques de bitcoins.

Les 11 personnes arrêtées à l’issue de cette affaire auraient transféré plus de 9 millions de dollars, soit 8 millions d’euros en bitcoins à des narcotrafiquants en Colombie et vers d’autres pays.

Pour mettre en place leur réseau, le groupe de criminels aurait installé deux guichets automatiques de bitcoins à Madrid dans un local privé, en prétendant avoir un site d’échange de fonds et de crypto-monnaies comme couverture.

Les transferts de bitcoins pour alimenter la machine ont été effectués sans le moindre soupçon.

A observer cette machination montée de toutes pièces, les distributeurs automatiques de crypto-monnaies ont été un enjeu de taille pour réussir le trafic.

« D’ailleurs, le recours à ces dispositifs est devenu une pratique courante dans les transactions illicites de drogues », affirme la police espagnole.

Un appel aux législateurs européens

Il est clair que cette affaire pointe une faille dans les textes relatifs à la lutte contre le blanchiment d’argent de l’Union européenne (UE), malgré les procédures engagées par les législateurs européens, en approuvant une proposition de loi visant à inclure les services de crypto-échange ainsi que les dépositaires de portefeuilles en ligne dans ces règles.

à lire aussi :  Les Airdrops crypto : Liste et définition

Cette nouvelle loi, ayant une force exécutoire l’an prochain, ne mentionne aucunement le cas des propriétaires indépendants de distributeurs automatiques de bitcoins, alors qu’une nouvelle forme de crime organisée se dessine actuellement pour prendre de l’ampleur.

Les autorités devront faire face à une tâche complexe, soit l’exploitation des guichets automatiques de crypto-monnaies par les blanchisseurs, qui élaborent des tactiques de plus en plus sophistiquées.

Que pensez-vous de cette faille manifeste dans le règlement européen en vigueur ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X