Escroqueries en Bitcoin : la Corée du Sud subit une perte de 2,3 milliards de dollars

Escroqueries en Bitcoin : la Corée du Sud subit une perte de 2,3 milliards de dollars

Actualités
27 juillet 2019 par Xavier

Les arnaques et piratages liés aux crypto-monnaies ont fait perdre 2 700 milliards de wons, soit 2,3 milliards de dollars, à la Corée du Sud ces deux dernières années. Le ministère de la Justice du pays a glané ce chiffre cumulé entre juillet 2017 et juin 2019.

Des pertes colossales pour la Corée du Sud

La nation sud-coréenne enregistre une perte de 2,3 milliards de dollars en dommages suite aux crimes liés au Bitcoin et aux altcoins en deux ans. Les entreprises basées dans le pays sont constamment exposées à des risques de piratages élaborés alors que les fraudes et les Ponzi prennent de l’ampleur pour voler les fonds des utilisateurs crédules.

Selon Korea Harald, 132 voleurs et escrocs opérant dans le secteur des crypto-monnaies ont été inculpés et emprisonnés entre juillet 2017 et juin 2019 en Corée du Sud. 288 criminels ayant commis des fraudes rattachées aux monnaies virtuelles ont été inculpés sans détention physique.

Les autorités locales ne ménagent pas leurs efforts pour réduire les impacts des vols. Le ministre de la Justice Park Sand-Ki suggère une politique intransigeante pour endiguer le vol de crypto-monnaies.

L’incertitude réglementaire est une déficience incitant les malfaiteurs à agir avec impunité. En effet, la loi sud-coréenne ne régit pas encore les crypto-monnaies et la technologie Blockchain, bien que la crypto-communauté grandisse de jour en jour.

L’image des crypto-monnaies est ternie, et le public éprouve de la méfiance envers une technologie au centre des battages médiatiques pour des cas de vols et d’escroquerie.

Aux théories chaotiques sur l’investissement dans le Bitcoin s’ajoute sa grande volatilité. Alors que le Bitcoin a atteint un sommet historique de 20 000 $ en décembre 2017, il a connu une tendance baissière sévère en 2018 avant d’enregistrer une hausse cette année.

à lire aussi :  Lamassu, le fabricant de distributeurs automatiques Bitcoin, déménage en Suisse

Les dernières actualités sur le secteur des crypto-monnaies

Un sud-coréen qui n’a aucun lien avec Samsung a déposé un brevet pour la marque « Samsung Coin » la semaine dernière.

Un nombre croissant de crypto-bourses indiennes ferment leurs services. Aux dernières nouvelles, Cryptokart fait faillite à cause de l’intérêt minime des indiens pour le Bitcoin. Gaurang Poddar, le fondateur du site d’échange de crypto-monnaies a également évoqué l’incertitude réglementaire comme raison de sa décision.

Que pensez-vous de l’émergence des actes cybercriminels en Corée du Sud ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X