DX.Exchange envisage de mettre la clé sous la porte

DX.Exchange envisage de mettre la clé sous la porte

Actualités
8 novembre 2019 par Clémentine

Cela fait moins d’un an que DX.Exchange, la plateforme d’échange de crypto-monnaies basée en Estonie, a ouvert ses portes, et pourtant il semblerait qu’elle est actuellement dans l’obligation de cesser ses activités.

Le processus est déjà lancé

A peine dix mois après son ouverture, DX.Exchange n’arriverait apparemment plus à supporter les coûts liés aux fournitures au niveau de la sécurité, du support et de la technologie nécessaire à ses services. De ce fait, la plateforme a annoncé, dimanche dernier, l’arrêt de toutes ses activités.

La crypto-bourse a déjà entamé le blocage de tous les dépôts d’actifs ainsi que la suspension des opérations sur la plateforme. Elle aurait également demandé aux utilisateurs de récupérer leurs fonds avant le 15 novembre.

Toutefois, il se pourrait bien que la plateforme poursuive ses activités, dans le cas favorable où d’autres sociétés consentent à y fusionner ou à l’acheter.

Tout en espérant ce revirement de dernière minute, DX.Exchange a déjà procédé à la réduction de son personnel, en gardant néanmoins l’effectif indispensable à la transition, qui pourrait, au cas échéant, se retrouver à coopérer avec le nouvel acquéreur.

Le capitaine serait toujours à bord

Un peu plus tôt, des rumeurs ont circulé sur le fait que DX.Exchange serait une arnaque pure et simple.

Apparemment, l’unique actionnaire de DX.Exchange, Limor Patarkazishvili, serait le détenteur de 90% de la plateforme d’options binaires de SpotOption. Il s’agit d’une plateforme qui a plié boutique l’année dernière à la suite de l’adoption de la loi interdisant la vente d’options binaires en dehors de l’Israël par l’autorité de sécurité du pays.

à lire aussi :  Chine : 7000 appareils de minage de crypto-monnaies saisis

A sa décharge, Daniel Skowronski, le PDG de la plateforme, aurait soutenu que l’idée selon laquelle la plateforme n’était qu’une arnaque était ridicule.

Notez d’ailleurs que ce dernier serait toujours le PDG du site d’échange, bien que son profil LinkedIn a affiché en octobre, qu’il avait quitté l’entreprise.

« Je suis bien sûr toujours avec DX », a-t-il déclaré.

Que pensez-vous de l’imminente fermeture de DX.Exchange ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X