Dominique Boutonnat affirme que la Blockchain révolutionnera l’industrie française du cinéma

Dominique Boutonnat affirme que la Blockchain révolutionnera l’industrie française du cinéma

Actualités
21 mai 2019 par Xavier

Le producteur français Dominique Boutonnat a soumis un rapport de recommandations au Centre National de la Cinématographie (CNC) pour intégrer la technologie Blockchain dans sa politique.

La Blockchain dans l’industrie française du cinéma

Bien que le grand registre distribué ne soit pas la première technologie qui vienne à l’esprit des membres de l’industrie du film, son utilisation pratique semble se dessiner concrètement.

L’industrie cinématographique française est au centre de l’attention avec le déroulement du Festival de Canne.

Le réalisateur et producteur Dominique Boutonnat fait partie des acteurs du secteur qui ont contribué à la montée en puissance du cinéma local.

Boutonnat pense que la Blockchain est capable de solutionner de nombreux problèmes du domaine cinématographique. La valeur de production est mise en doute par les parties impliquées dans les projets.

Par ailleurs, une plus grande transparence et l’immuabilité dans les négociations avant les tournages de film ne seront pas de refus.

Trois recommandations majeures

La Blockchain devrait améliorer la communication entre les producteurs et les titulaires des droits sur les films.

La refonte du registre du cinéma et de l’audiovisuel (RCA) autour de la Blockchain modernisera les bases de données tout en garantissant l’intégrité des informations compilées.

Ensuite, Boutonnat recommande le recours à la Blockchain pour la perception des taxes sur les entrées au théâtre.

Les recettes sont souvent mal gérées, ce qui fausse le nombre de téléspectateurs. Le grand registre distribué (DLT) permettra la collecte en temps réel des chiffres, ce qui garantit leur exactitude.

Enfin, la Blockchain pourra épurer l’image de la chaîne de valeur de l’industrie médiatique selon le producteur.

à lire aussi :  Grâce à Power Ledger, les véhicules électriques deviendront bientôt une source de revenus pour leurs propriétaires

La répartition des revenus de radiodiffusion télévisuelle, des plateformes, des médias physiques, de distribution, des producteurs, des équipes de tournage est une tâche ardue.

Pire encore, plusieurs titulaires de droits rendent ce travail difficile. Il existe un déséquilibre en termes de pouvoir de négociation, ce qui désavantage certaines parties prenantes.

Par ailleurs, la Blockchain peut potentiellement y remédier et rétablir l’équilibre.

Ces trois recommandations concernent toutes l’amélioration des processus de données et des méthodes de collecte de paiement traditionnel.

Bien que ce soit un concept nouveau dans le secteur cinématographique, Boutonnat tient à souligner les avantages de la Blockchain et des contrats intelligents dans ce domaine bien précis.

Pensez-vous que la Blockchain puisse jouer un rôle majeur dans le secteur français du cinéma ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X