Crypto-monnaies VS Banques : la décentralisation recèle des avantages non-négligeables


Le caractère décentralisé des crypto-monnaies telles que le Bitcoin et l’Ethereum favorise un avantage clé par rapport aux systèmes financiers centralisés. Leurs fonctionnalités peuvent toutefois se traduire en faiblesse, car les pirates informatiques et les acteurs malveillants ciblent facilement l’industrie.

Les transactions en cours

Plusieurs banques en période de vacances ont fermé leurs portes aux Etats-Unis, elles ont omis de fournir des services financiers aux particuliers et aux entreprises qui pourraient avoir un besoin urgent de règlement financier afin de traiter les paiements. Jamson Lopp, l’ingénieur en chef de BitGo, a souligné ce fait, le 19 février dernier.

En parallèle, le Bitcoin a réalisé plus d’un milliard de dollars de transactions. 7 milliards de dollars en équivalent Bitcoin ont été échangés en une seule journée.

L’utilisation de porte-monnaie virtuel facilite la démarche, ce qui n’est pas le cas pour les institutions financières traditionnelles.

Les utilisateurs de crypto-monnaies ont le contrôle total de leur crypto porte-monnaie. Ils ont accès à des clés privées sans aucune plateforme centralisée. Toutefois, les porte-monnaies pour Bitcoin tels que Blockchain.info, Trezor et Ledger ne peuvent rembourser les transactions ou récupérer les comptes des utilisateurs si la clé privée se perd d’une manière ou d’une autre. La responsabilité revient entièrement aux utilisateurs.
La liberté financière et l’auto-indépendance fournies par l’industrie de la crypto-monnaie sont largement bénéfiques et cruciales autant pour les particuliers que les entreprises.

Importance de la liberté financière

Le milliardaire saoudien Al-Waleed Ben Talal a été arrêté dernièrement. Le gouvernement d’Arabie Saoudite a exigé 6 milliards de dollars pour le libérer – oui 6 milliards ! Ce dernier a obtenu plus de 25 milliards de dollars grâce à ses investissements dans Twitter (300 millions de dollars), CitiGroup (550 millions de dollars). ), AOL, Apple, MCI, Motorola, Fox Broadcasting et bien d’autres.

Ben Talal a manifesté son mépris vis-à-vis de la crypto-monnaie. Il s’est exprimé sur le Bitcoin en disant :

Le Bitcoin n’a pas de sens, cette chose n’est pas réglementée, elle n’est ni sous contrôle, ni sous la supervision d’aucune banque centrale, je n’adhère pas aux activités liées au Bitcoin, je pense qu’elles vont imploser un jour.

En réponse aux allégations de Ben Talal, Keiser s’est exprimé sur Keiser Report :

Le potentiel de la crypto-monnaie dans les opérations bancaires offshores

Les grandes banques comme JPMorgan dominent l’industrie bancaire offshore. Elles sont capables de stocker de grosses sommes d’argent tout en assurant la sécurité de ces dernières. Toutefois, le transfert nécessite l’intervention de tiers pour vérifier et contrôler les éventuels blanchiments d’argent et par la suite compenser les paiements.

à lire aussi :  La fin des communications centralisées ? Blockchain à la rescousse !

Ari Paul, le gestionnaire d’un fonds spéculatif axé sur la crypto-monnaie, a déclaré que les monnaies numériques ont la capacité de s’adresser à l’industrie bancaire offshore qui remplace celle des grandes banques.

Les crypto-monnaies se révèlent être des rivales bien plus coriaces que ce que les institutions financières ont cru il y a quelques années, surtout les plus populaires comme le Bitcoin et l’Ethereum. Le règlement des transactions, les opérations bancaires offshores et la liberté financière sont trois des plus grands avantages des crypto-monnaies qui devancent de loin les banques traditionnelles.

En conclusion, les crypto-monnaies présentent des avantages significatifs par rapport aux banques sur certains points, dont la sécurité, le règlement des transactions sans frontières et le’absence de dépendance aux prestataires de services centralisés.

Il est vrai que l’industrie bancaire offshore est évaluée à 32 000 milliards de dollars contre moins de 500 milliards de dollars pour le marché des crypto-monnaies. Mais les « monnaies du futur » ont su se valoriser dans de nombreux secteurs afin de combler ses faiblesses.

Entre crypto-monnaie et banque traditionnelle, laquelle serait la plus avantageuse d’après vous ? Faites-nous part de votre opinion dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X