Les crypto-monnaies constituent une menace pour le dollar selon les régulateurs

Les crypto-monnaies constituent une menace pour le dollar selon les régulateurs

Actualités
26 mai 2020 par Xavier

Alors que de nouvelles crypto-monnaies affluent en masse sur le marché, les régulateurs américains estiment que cette nouvelle classe d’actifs constitue une menace pour la stabilité financière et le dollar. Ainsi, les Etats-unis mettraient tout en oeuvre pour freiner l’hégémonie des crypto-monnaies.

Les Etats-unis et le dollar américain

En raison de leur potentiel à s’ériger comme un moyen de paiement global, les crypto-monnaies sont perçues comme étant un instrument pouvant mettre fin au règne du dollar. Craignant ainsi que les crypto-monnaies affaiblissement le pouvoir de la devise américaine, la SEC américaine a systématiquement mis un frein au développement des crypto-monnaies les plus prometteuses.

Les monnaies numériques émises par les entreprises technologiques seraient particulièrement dans la ligne de mire des Etats-Unis, selon Steven Waterhouse, PDG de Pantera Capital.

« L’idée que certaines startups aléatoires vont construire leurs propres stablecoins, peut-être avec des centaines de millions d’installations d’un client de messagerie, que ce soit Facebook ou Telegram ou quelqu’un d’autre, pourrait potentiellement remettre en question le type de monnaie numérique des banques centrales ou les monnaies existantes des banques centrales », a souligné le dirigeant.

Ainsi, le lancement du Libra a suscité une levée de boucliers au sein de l’administration Trump. Plusieurs régulateurs américains estiment que la nouvelle monnaie pourrait servir à blanchir de l’argent et à financer le terrorisme.

Garder le monopole monétaire

Et pourtant, certains gouvernements à travers le monde adoptent une approche bien différente pour garder leur souveraineté monétaire. Ainsi, l’idée d’émettre une CBDC (une crypto-monnaie de banque centrale) afin de rivaliser avec la popularité croissante des crypto-actifs est une tendance qui séduit un nombre croissant de juridictions.

à lire aussi :  Facebook et son stablecoin pour WhatsApp

La Chine, en tête de peloton dans l’émission d’une CBDC, s’apprête à finaliser les derniers détails autour du Yuan numérique. La Banque nationale du Cambodge qui fait partie des institutions à la pointe en matière de technologie Blockchain effectue également des travaux autour d’une plateforme de paiement interbancaire alimentée par une crypto-monnaie.

Une étude équivoque réalisée par la Banque des règlements internationaux en 2018 soutient que 70% des banques centrales interrogées s’attellent à des recherches sur les monnaies numériques.

Que pensez-vous de la rivalité croissante entre les monnaies souveraines des banques centrales et les monnaies numériques ? Réagissez dans la section commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X