Les crypto-monnaies, au coeur de la stratégie des freelancers

Les crypto-monnaies, au coeur de la stratégie des freelancers

Actualités
12 décembre 2018 par Clémentine

Un sondage auprès de 1100 freelances vivant et travaillant aux États-Unis, a permis à Humans.net d’extrapoler l’utilisation des crypto-monnaies sur les plateformes de travail en ligne. Les crypto-monnaies doivent leur popularité à la confiance qu’on leur accorde, toutefois la fluctuation du crypto-marché freine son adoption.

Une question de confiance

Cette technologie ne nécessite aucun intermédiaire pour les paiements, et même pour les transactions internationales, qui sont généralement lentes et coûteuses. Ce qui explique son engouement.

Si les commerçants préfèrent le paiement au comptant pour diverses raisons, les freelances ont besoin plus que tout d’une assurance escomptée. Étant donné qu’ils ne développent généralement pas de relation de travail physique avec leurs clients et ceux malgré les sites comme Humans.net ou Upwork qui mettent en avant la confiance, le paiement représente toujours un problème.

C’est pour pallier à ce manquement que les crypto-monnaies ont été inventées. Elles éliminent la confiance de l’équation car une fois le paiement effectué, le bénéficiaire détient le contrôle de ses fonds, tant qu’il contrôle la clé privée associée à l’adresse de réception.

De ce fait, sur 29% des freelances interrogés, 18 % veulent être payés entièrement en crypto-monnaies alors que 11 % optent pour une rétribution partielle.

Actuellement, des entreprises comme Bitwage.com offrent la possibilité à un freelance de percevoir une partie de son salaire en numéraire et une partie en Bitcoin. Si l’on tient compte de la demande accrue des crypto-actifs, il est fort probable que les plateformes de freelance classiques puissent intégrer de telles fonctionnalités.

Les niveaux des prix aléatoires

Toutefois, la fluctuation du prix des crypto-devises entraînerait des pertes pour les deux parties ou l’une d’elles. En effet, l’augmentation du prix engendre une diminution de la perception de crypto-monnaies. Sur la question de savoir si le freelance veut s’en acquérir, il n’a pas son mot à dire.

à lire aussi :  IOTA lance la version bêta de son porte-monnaie numérique Trinity Desktop

Toutefois, les « tests bêta » peuvent résoudre ce problème.

Humans.net, un nouvel acteur dans l’espace freelance, se vante d’avoir mis en avant un business model se démarquant des autres sites internet freelance. Les plateformes comme Fiverr font payer au travailleur un pourcentage de 20%. Ainsi, une technologie de peer-to-peer comme la Blockchain apparaît comme une solution viable.

Cette enquête de Humans.net a également le mérite d’avoir attiré l’attention sur le manque d’options conviviales pour les freelances dans la Blockchain. Aucun porte-monnaie standard comme Coinbase ne pourrait par exemple faire office d’un nouveau PayPal. Malheureusement, les nouveaux lancements sur les marchés omettent complètement cette carence et ne se concentrent que sur le marché sursaturé des devises numériques.

Que pensez-vous du résultat de cette enquête mené par Humans.net ? Dîtes le nous en commentaires !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X