Les crypto-bourses hawaïennes sont autorisées à fonctionner sans licence d’exploitation

Les crypto-bourses hawaïennes sont autorisées à fonctionner sans licence d’exploitation

Actualités
23 mars 2020 par Clémentine

L’Etat d’Hawaï assouplit désormais ses exigences en matière de crypto-réglementation en autorisant les crypto-bourses à proposer leur service sans licence d’exploitation.

Une politique favorable aux crypto-monnaies

Les régulateurs hawaïens ont pris de nouvelles dispositions afin de faciliter les opérations des crypto-bourses. Ainsi, l’Etat s’apprête à introduire un « bac à sable » réglementaire qui autorise les services de crypto-trading à fonctionner sans licence d’exploitation. Toutefois, ce nouveau dispositif ne s’applique pas à toutes les plateformes de crypto-trading, en effet, uniquement une poignée d’entreprises « sélectionnées » seront exemptées de détenir une licence d’exploitation pour une période limitée à deux ans.

Dans le cadre du « bac à sable », l’Etat d’Hawaï renonce à appliquer « l’obligation de doubles réserves » qui oblige les crypto-bourses à détenir des réserves de liquidité d’un montant égal à l’ensemble des actifs numériques détenus par leurs utilisateurs.

La mise en place d’un bac à sable réglementaire s’inscrit dans l’objectif de l’Etat d’Hawaï de « concevoir une législation qui soit favorable au développement des crypto-monnaies ».

Changement d’orientation dans la région

Hawaï posséderait une des crypto-réglementations les plus sévères des Etats-Unis, selon plusieurs acteurs du secteur. Cette hostilité à l’égard des crypto-actifs aurait fait fuir de nombreuses crypto-bourses de la région, notamment Coinbase qui aurait arrêté de desservir l’Etat d’Hawaï depuis quelques mois en raison de « l’obligation de doubles réserves ».

« En septembre de l’année dernière, la DFI a informé Coinbase qu’elle imposait l’obligation de doubles réserves qui distinguait Hawaï de presque tous les autres États américains et qui empêcherait Coinbase d’y exercer ses activités », a expliqué Coinbase avant son départ du pays.

Grâce à la nouvelle offensive de charme qui consiste à assouplir les lois appliquées aux crypto-bourses, Hawaï pourrait attirer sur son territoire de nouvelles entreprises spécialisées dans le crypto-trading.

à lire aussi :  Un pilier de Google abandonne son poste pour Ripple

Que pensez-vous de cette disposition réglementaire ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X