Un couple texan serait à l’origine d’une crypto-arnaque d’un demi-million de dollars

Un couple texan serait à l’origine d’une crypto-arnaque d’un demi-million de dollars

Actualités
9 avril 2020 par Victor

Profitant sur la crédulité de certains investisseurs, un couple texan, aux Etats-Unis aurait proposé sur le marché trois offres frauduleuses de crypto-monnaies. Les crypto-arnaqueurs auraient amassé au passage près d’un demi-million de dollars.

Un stratagème ingénieux

La Securities and Exchange Commission aurait intenté une action en juste contre un couple résident aux Texas accusé d’avoir mis en place trois crypto-arnaques. Larry Donnell et Shuwana Leonard auraient en effet, profité de la renommée de leurs sociétés respectives, à savoir Teshuater et Teshua Business Group, pour émettre trois offres d’investissement frauduleuses.

L’une des arnaques consistait à revendre les parts fictives de la société Teshuater sous forme de tokens baptisés TeshuaCoin. Le couple avait faussement allégué que l’offre produirait « des retours sur investissement à court terme allant jusqu’à 3 000% », selon la plainte.

Larry Donnell et Shuwana Leonard auraient également émis de faux certificats d’actions aux investisseurs, qui auraient pris une participation au capital de Teshuater et Teshua Business Group. En ce qui concerne sa dernière arnaque, les fraudeurs texans auraient prétendument créé une ferme de minage et incité leurs victimes à investir dans le projet « fantôme ».

Des cibles bien précises

Faisant plus de 500 victimes à travers le monde, le couple Texan a particulièrement visé la communauté afro-américaine. Shuwana Leonard arbore un profil très atypique, en effet il a été pasteur d’une église évangélique afro-américaine avant se lancer dans les affaires. Cet ancien homme d’église aurait abusé de la confiance de ses ex-fidèles pour arnaquer le plus de monde.

Les fonds recueillis auprès des investisseurs ont été réinvestis dans Teshuater et Teshua Business Group. La SEC accuse le couple Leonard, ainsi que leurs deux sociétés, d’avoir violé les dispositions anti-fraude et d’avoir émis des offres crypto illégales.

à lire aussi :  L’Inde étudie de nouvelles pistes pour réglementer la crypto-industrie

Que pensez-vous de cette arnaque ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X