Corée du Sud : le prélèvement d’impôt sur les crypto-monnaies n’aura pas encore lieu

Corée du Sud : le prélèvement d’impôt sur les crypto-monnaies n’aura pas encore lieu

Actualités
6 janvier 2020 par Océane

Le National Tax Service s’est vanté d’une recette fiscale de près de 80 milliards de wons, soit d’environ 68,9 millions de dollars, récoltée sur Bithumb Korea, la crypto-plateforme sud-coréenne. Et pourtant, le gouvernement du pays a soutenu que cette taxation est illégale au regard de la loi du pays.

Une aubaine pour Bithumb

Au début de l’année, le ministère de la Stratégie et des Finances du pays a fait parvenir un document d’information sur la question de la fiscalité et des crypto-monnaies à Choi Kyo-il, le législateur du Parti Liberty Korea ainsi que membre de la Commission de la stratégie et des finances de l’Assemblée nationale.

Ce document mentionne qu’aucune taxation sur les bénéfices des particuliers opérant des crypto-transactions n’est applicable en vertu de la loi fiscale actuellement en vigueur en Corée du Sud.

En effet, de telles assiettes ne figurent pas dans la loi de l’impôt sur le revenu. Autrement dit, les revenus issus de ces activités ne sont pas imposables. Compte tenu de cet ordonnancement, Bithumb aurait l’intention de se désengager concernant l’imposition des plus-values sur ses crypto-activités .

Vers la taxation des crypto-monnaies

Bien qu’aucune taxe ne soit encore imposée sur les crypto-monnaies, le gouvernement sud-coréen n’écarte pas cette éventualité et  y réfléchit sérieusement.

Selon l’affirmation de l’ancien ministère de la Stratégie et des Finances du pays, un projet de loi de révision du code fiscal visant à mettre en place des prélèvements d’impôts sur les actifs virtuels serait déjà en préparation.

Pour ce faire, les législateurs revoient les chemins tracés par les pays étrangers dans la taxation de la crypto-industrie, afin de se mettre en phase avec la tendance internationale.

à lire aussi :  Bitfury intègre le Lightning Network (LN) dans la plateforme de paiement HadePay

L’ancien ministre s’explique :

« Nous préparons des mesures pour imposer des taxes sur les monnaies virtuelles en examinant de manière approfondie les cas d’imposition par les principaux pays, la cohérence avec les normes comptables et les tendances des discussions internationales sur la prévention du blanchiment d’argent ».

Que pensez-vous de la taxation progressive de l’industrie ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X