Coinsquare a licencié une quarantaine d’employés dont des cadres importants

Coinsquare a licencié une quarantaine d’employés dont des cadres importants

Actualités
7 février 2019 par Clémentine

La plateforme d’échange de monnaies virtuelles Coinsquare, basée à Toronto, s’est séparé de 40 employés parmi les 150 en poste.

Une deuxième vague de licenciement chez Coinsquare

Parmi les 27 % congédiés figurait Robert Mueller, le directeur des opérations de l’entreprise canadienne.

Ken Tsang, le directeur financier fait également partie de cette vague de licenciements. Tsang a intégré l’entreprise à la même période que Mueller.

C’est la deuxième fois que Coinsquare se sépare d’une partie de son personnel dans le cadre d’une politique de compression. A peu près 20 employés ont été licenciés en juillet 2018. De nombreux départements ont été touchés par cette mesure restrictive tout comme c’est le cas aujourd’hui.

« L’espace en constante évolution des monnaies numériques/des crypto-monnaies a été volatile et imprévisible », peut-on lire dans la publication de Martin Hauck, directeur de Coinsquare.

« Beaucoup d’entreprises similaires dans notre industrie ont dû faire des choix difficiles ces derniers mois et Coinsquare a dû en faire autant. La société a pris la décision de recycler un certain nombre de membres talentueux de l’équipe Coinsquare. »

Une expansion récente

Coinsquare a récemment acquis BlockEG, un porte-monnaie numérique fonctionnant avec la Blockchain du Stellar pour une valeur totale de 12 millions de dollars.

Aussi, elle a élargi ses horizons en assurant sa présence dans 25 pays de l’Union Européenne. Par ailleurs, il est important de prendre des décisions stratégiques favorisant la bonne gestion des ressources d’après Cole Diamond, le PDG de la crypto-bourse.

« Nous sommes dans le marché le plus volatil que vous et moi n’ayons jamais vu. Par conséquent, au cours des 21 derniers mois, nous sommes passés de trois à 150 employés. Nous avons décidé de procéder à des compressions pour nous assurer de protéger notre position solide sur le marché et notre position dominante globale en tant que société la plus solide non seulement dans le domaine des crypto-monnaies, mais aussi dans celui de la Blockchain au Canada. »

Renoncer à son personnel était difficile mais Coinsquare n’a absolument aucun problème interne. « Il s’agit d’une conséquence néfaste du crypto-marché baissier », a ajouté Diamond.

à lire aussi :  La crypto-bourse canadienne Coinsquare va conquérir le marché européen

Que pensez-vous de ce licenciement ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X