Climat : la Blockchain pourrait révolutionner la surveillance de la qualité de l’air

Climat : la Blockchain pourrait révolutionner la surveillance de la qualité de l’air

Actualités
11 janvier 2020 par Victor

Grâce à son caractère inviolable, la Blockchain serait une alternative innovante afin de mieux surveiller la qualité de l’air et l’émission de CO2 à travers le monde, selon l’analyste américain Arun Ghosh.

Une technologie écologique

D’après Arun Ghosh, le chef de la section Blockchain de KPMG, un cabinet de comptabilité américain, la Blockchain et l’internet des objets (IoT) représentent des outils-clés afin de lutter durablement contre le changement climatique.

« La convergence de ces technologies permet aux organisations d’accélérer la gouvernance environnementale, la Blockchain étant déployée comme un élément central pour favoriser la durabilité », a souligné Arun Ghosh.

En outre, il serait possible de surveiller la pollution atmosphérique dans certaines régions du monde grâce à des capteurs IoT. Les données recueillies sur la qualité de l’air grâce à des appareils connectés seront ensuite enregistrées sur une Blockchain immuable.

 » Il y a un grand élan autour des normes de comptabilité du monoxyde de carbone qui exigent des données fiables provenant des dispositifs IoT », a assuré Arun Ghosn.

La Blockchain permettra également d’assurer le bon déroulement des opérations relatives à la surveillance de la qualité de l’air grâce à des contrats intelligents. Ainsi, tout le processus nécessaire au déploiement et à la gestion des capteurs IoT sera automatisé via des contrats intelligents.

 

 

La Blockchain au coeur de la gestion du climat

Selon Arun Ghosh, il est fort probable que les nombreuses applications de la Blockchain dans la gestion du climat soient abordées lors du Forum économique de Davos.

« J’espère que ces conversations auront lieu à Davos cette année. Nous avons eu de nombreuses conversations avec des institutions et des partenaires de KPMG qui indiquent qu’il y aura un grand intérêt dans la manière dont la Blockchain permettra une gestion efficace du climat », a-t-il souligné.

L’événement qui se tiendra du 21 au 24 janvier dans les Grisons, en Suisse, accueillera plusieurs responsables politiques et militantes écologistes. Parmi les personnages publics les plus attendus lors du forum figurent l’activiste suédoise Greta Thunberg et le président américain Donald Trump.

à lire aussi :  La Blockchain Lition débarque sur le marché Cloud de Microsoft

Que pensez-vous de l’utilisation de la Blockchain au service de la qualité de l’air  ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X