La Chine saisit 600 ordinateurs d’exploitation minière de Bitcoin

La Chine saisit 600 ordinateurs d’exploitation minière de Bitcoin

Actualités
30 avril 2018 par Clémentine

La police chinoise de la ville portuaire de Tianjin dans le nord-est du pays aurait confisqué 600 ordinateurs exploitant le Bitcoin. Une affaire de vol d’électricité a été mise en avant. La personne chargée d’enquêter sur le crime en question a découvert que la boîte de jonction du compteur avait été court-circuitée, une boîte qui apparemment appartenait au prévenu. Cette pratique douteuse est souvent utilisée pour éviter une facturation élevée.

Une augmentation soudaine de la charge de puissance

Il semblerait que le mépris de la Chine pour tout ce qui a trait aux crypto-monnaies continue de croître. Un total de 600 ordinateurs et de matériels connexes a été saisi à Tianjin plus tôt dans la semaine. Une utilisation anormalement élevée d’électricité de la ville a été signalée par l’opérateur du réseau électrique local, selon le rapport de l’agence de presse chinoise Xinhua.

En plus des 600 ordinateurs, la police de la ville a déclaré avoir saisi 8 ventilateurs de grande puissance. La consommation de pointe a été augmentée de 28%. La police l’aurait même qualifié « le plus gros cas de vol d’électricité de ces dernières années. »

D’après les enquêteurs, le compteur électrique pour l’opération d’extraction de crypto-monnaies avait été court-circuité, une tentative pour esquiver la facture d’électricité. Cinq individus sont actuellement sous enquête tandis qu’un autre est détenu. Une investigation subséquente a révélé la présence d’une boîte de jonction qui aurait été manipulée par les mineurs de Bitcoin, celle là même qui a court-circuité le réseau.

Le gouvernement chinois sévit contre l’exploitation du Bitcoin

Certaines entreprises liées aux crypto-monnaies ont fermé leurs services en Chine et ont déménagé. La Chine, qui était auparavant une destination par excellence des mineurs de crypto-monnaies et le plus grand marché mondial de crypto-monnaies, est devenue beaucoup plus stricte sur tout ce qui touche à cette industrie. La répression récente indique que la politique du pays se renverse.

à lire aussi :  L’introduction en bourse de Coinbase remise en cause !

Par ailleurs, les actions du gouvernement entraînent une augmentation des opérations minières dans d’autres pays. Le faible coût d’électricité de l’Islande et du Canada leur a fait gagner la faveur des entreprises liées au Bitcoin et aux altcoins. Si la Chine continue sur cette voie, bientôt, toutes les sociétés de crypto-monnaies iront hors du pays.

L’année dernière, l’interdiction d’échange entre les monnaies virtuelles et le Yuan chinois a été émise au sein du gouvernement chinois. Le trading de gré à gré (OTC) a eu un succès fou avant d’être écrasé par la banque populaire de Chine. D’autres plateformes de trading ont également été prises pour cible.

Que pensez-vous de la politique stricte de la Chine sur les crypto-monnaies ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X