Canada : près de 5000 étudiants vont recevoir leur diplôme sur une Blockchain

Canada : près de 5000 étudiants vont recevoir leur diplôme sur une Blockchain

Actualités
18 juin 2019 par Antoine

Grâce à un partenariat avec l’ODEM, l’On-Demand Education Marketplace, l’Institut de technologie du Sud de l’Alberta (SAIT), situé au Canada, va pouvoir fournir à sa prochaine promotion des répliques de leurs diplômes sur une Blockchain.

Une avantage tant pour les étudiants que pour les employeurs

En plus de la traditionnelle version papier, la promotion 2019 du SAIT recevra également une version numérique de leurs certifications.

Richard Maaghul, le PDG d’ODEM, explique les avantages apportés par cette innovation :

« Nous pensons que les étudiants devraient avoir le contrôle de leurs propres dossiers, ce que la technologie Blockchain rend possible. » déclare-t-il.

En effet, grâce à Blockchain, les étudiants auront le contrôle total sur leurs diplômes officiels. En intégrant plus tard le monde professionnel, ils pourront se défaire des procédures interminables concernant la demande d’authentification de leur diplôme à l’institut pour être crédibles aux yeux de leurs futurs employeurs.

De leur côté, les enregistrements Blockchain faciliteraient le processus de recrutement pour les employeurs, car ils pourront aisément vérifier la véracité des références fournies par les anciens de SAIT.

En décembre dernier, ODEM et le SAIT avait déjà mené un projet pilote, dans lequel ils avaient utilisé la Blockchain Ethereum pour tester ce processus de délivrance de diplômes basés sur la Blockchain.

L’idée séduit les universitaires dans le monde

Outre cet institut canadien, des Universités d’autres pays ont également commencé à émettre et à stocker des diplômes sur des Blockchains.

On peut citer en première liste l’Université de Bahreïn, qui a réussi ce défi en s’associant avec la startup Learning Machine visant à fournir des diplômes Blockchain.

à lire aussi :  L’industrie du cannabis s’offre les services de la Blockchain

Un projet plus ambitieux s’est formé à Malte. L’île est actuellement sur le point de stocker tous ses certificats éducatifs sur une Blockchain.

Un accord de partenariat avec la Learning Machine, conclu par le gouvernement maltais, a rendu possible la mise en œuvre de ce programme pilote étalé sur deux ans. Il vise à conserver les registres de certification de toutes les écoles maltaises dans une Blockchain.

Que pensez-vous de ce processus d’enregistrement des diplômes sur une Blockchain ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X