Calibra, le crypto-wallet du Libra respectera-t-il la confidentialité des données de ses utilisateurs ?

Calibra, le crypto-wallet du Libra respectera-t-il la confidentialité des données de ses utilisateurs ?

Actualités
8 novembre 2019 par Victor

David Marcus, le PDG de Calibra, a exposé le cadre règlementaire de la crypto-monnaie du géant des médias sociaux Facebook, au cours de la New York Times Dealbook Conference.

Le Calibra et Facebook sont séparés !

Le co-créateur du stablecoin Libra s’est entretenu avec Andrew Ross Sorkin de New York Times et CNBC. Il a abordé la politique de confidentialité et de protection des données personnelles au sein de la plateforme sociale, en apportant une explication sur les paramètres de Calibra, le crypto-wallet du Libra.

Marcus rassure les futurs utilisateurs du Calibra.

« Nous avons construit des pare-feux très solides entre Calibra et Facebook de telle sorte que si vous êtes sur Facebook, personne ne peut avoir accès à ces données », a-t-il affirmé.

Le Calibra et Facebook constituent deux entités différentes. « Afin que nous puissions réellement nous assurer qu’il y a des tierces parties qui surveillent la situation », une vérification s’impose d’après le PDG de Calibra.

Certes, Calibra sert de portefeuille sécurisé pour la monnaie numérique du média social Facebook, toutefois les régulateurs du monde entier ont manifesté leur réticence quant à la sécurité des données des utilisateurs du Libra.

Ainsi, les autorités de régulation à travers plusieurs pays dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse, veulent lorgner Facebook et ses intentions vis-à-vis du stablecoin.

Marcus n’a pas été surpris par le déroulement des évènements. Il est conscient du scepticisme dont feraient preuve les régulateurs, car le Libra n’est pas une monnaie virtuelle quelconque. L’appréhension de la séparation entre Libra Association, Calibra et Facebook prend du temps et nécessite par conséquent une certaine ouverture de la part des autorités.

à lire aussi :  Sondage : 1 Londonien sur 3 planifie d'investir dans les crypto-monnaies

Le Bitcoin est comparable à l’or

Pour bien appuyer son point de vue, Marcus étaye la discussion sur la première et plus importante crypto-monnaie qui, selon lui, n’est pas une devise.

« Je ne pense pas au Bitcoin car ce n’est pas un bon moyen d’échange à cause de sa volatilité. (…) Je le vois comme de l’or numérique ».

Bien qu’il s’agisse d’un mode de paiement, le BTC est nettement plus intéressant en tant qu’investissement. Son caractère volatile – avec un prix pouvant baisser de 10 à 20 % en l’espace d’une journée – constitue un frein pour ceux qui l’utilisent en tant que mode de paiement.

Par conséquent, il est normal que le Bitcoin ne fasse pas l’objet d’une réglementation sévère, puisque les autorités ne le perçoivent pas en tant que moyen d’échange proprement dit.

Que pensez-vous des propos de David Marcus sur le Libra, Facebook et Calibra ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X