Tokyo : Un building vendu pour 547 bitcoins (4,8 millions €)

Tokyo : Un building vendu pour 547 bitcoins (4,8 millions €)

Actualités
28 janvier 2018 par CanardCoinCoin

Le financement des transactions immobilières avec bitcoin est déjà devenu une pratique acceptée aux Etats-Unis, il n’est donc pas surprenant qu’elle commence à s’implanter au Japon, le seul pays développé qui a explicitement légalisé les crypto-monnaies comme monnaie légale.

CCN rapporte qu’une agence immobilière basée à Tokyo vend un immeuble commercial pour 547 bitcoins, soit 6 millions de dollars. Il s’agirait du premier bâtiment au Japon à être vendu à l’aide de bitcoin.

Le directeur de la technologie de la société, Yokozawa Yuske, a déclaré qu’un nombre croissant d’investisseurs ont commencé à observer le marché immobilier du pays, principalement pour dépenser les profits qu’ils avaient amassé de leurs investissements dans les crypto-monnaies au cours des dernières années.

Yuske a noté qu’il existe également de nombreux investisseurs sur le marché immobilier local qui cherchent à vendre des propriétés de plusieurs millions de dollars en échange de bitcoins, principalement parce qu’il est plus facile de vendre un actif important que de chercher à encaisser de nombreux de bitcoins : la plupart des endroits où revendre de la crypto-monnaie est possible ferait subir aux utilisateurs un processus de vérification trop rigoureux.

Un porte-parole de Yitanzi a noté qu’une propriété à Tokyo sera vendue pour du bitcoin dans les prochaines semaines et que d’autres propriétés listées par la startup seront également vendues pour du bitcoin. Pour l’instant, la société n’accepte que le bitcoin : d’autres crypto-monnaies pourraient être ajoutées à l’avenir.

Normalement, l’achat de propriétés par l’intermédiaire de banques et de tiers fournisseurs de services entraîne des frais élevés, surtout si plusieurs millions de dollars doivent être négociés entre deux banques distinctes. Ainsi, pour contourner l’inefficacité du système bancaire mondial, de nombreux courtiers immobiliers de Londres et des Émirats arabes unis ont commencé à accepter le bitcoin pour les gros paiements.

à lire aussi :  5 crypto-monnaies qui résistent plutôt BIEN au petit crash de ces jours-ci

En septembre 2017, les entrepreneurs britanniques Michelle Mone et Doug Barrowman ont révélé que leur projet immobilier de 356 millions de dollars acceptera le bitcoin des clients et des acheteurs. Chaque appartement dans le complexe coûte 30 bitcoins, environ 265 000 €.

Bien que les frais associés aux petites transactions Bitcoin peuvent être disproportionnellement élevés, surtout lorsque la congestion du réseau les fait monter en flèche, sur des transactions d’une valeur supérieure à 100 000 €, des frais de 10 € sont nettement inférieurs aux frais bancaire.

A l’époque Barrowman disait :

« J’ai investi dans le monde de la crypto-monnaie ces dernières années et c’est un secteur que j’ai vu grandir et émerger. Je vois donc arriver le stade où les premiers adeptes cèdent la place à une application plus courante de la crypto-monnaie, et donc c’est une extension logique de prendre des terrains et des bâtiments et d’offrir effectivement aux gens la possibilité de payer en crypto-monnaie ou en bitcoin plutôt qu’en monnaie fiat. »

Les entreprises japonaises – y compris les compagnies aériennes, les fabricants de produits électroniques, les chaînes d’hôtels à bas prix et les détaillants – acceptent le bitcoin comme moyen de paiement depuis que le gouvernement japonais a légalisé le bitcoin et réglementé son marché des échanges de crypto-monnaie au début de l’année dernière.

Bic Camera, le plus grand détaillant d’électronique du pays, et Peach, la compagnie aérienne à bas prix la plus répandue au Japon, acceptent les paiements de bitcoin depuis plus de six mois. L’acceptation du bitcoin par des conglomérats contribuent à sensibiliser la population japonaise aux crypto-monnaies, ce qui a entraîné une montée en flèche de l’intérêt et de la demande pour le bitcoin.

à lire aussi :  20 Prévisions Bitcoin : pour 2018-2019 et les années suivantes

Ce mois-ci, MUFG – la plus grande banque du Japon – a annoncé son intention de lancer une bourse de crypto-monnaie pour répondre à la demande croissante des commerçants institutionnels et détaillants.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Traduction : zeohedge

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X