Brésil : la Blockchain s’incruste dans les élections présidentielles

Brésil : la Blockchain s’incruste dans les élections présidentielles

Actualités
20 octobre 2018 par Antoine

Le potentiel de la Blockchain a fini par ébranler les politiciens, conscients de son pouvoir en termes de sécurisation de données, d’immuabilité des informations et surtout en termes de partage. Au Brésil, dans la course à la magistrature suprême, quelques candidats ont annoncé l’introduction de la Blockchain dans leur programme, mais également dans l’exécution de leur campagne.

De la campagne au gouvernement numérique

La Blockchain s’avère redoutable en termes d’audience, et les politiciens semblent l’adopter d’une façon très sérieuse. Fernando Haddad, le candidat du Parti des Travailleurs, s’est appuyé sur la Blockchain pour sécuriser ses informations durant la campagne. Pendant la campagne, l’image du candidat a été quelque peu altérée par de faux reportages et la désinformation, ce qui l’a entraîné à choisir la Blockchain pour « bloquer » les informations dans une chaîne non modifiable.

D’autre part, Joao Amoedo et Marina Silva ont mentionné l’introduction de la Blockchain dans la sphère politique au sein de leur programme respectif. À cet effet, Joao Amoedo aurait l’intention de mettre en œuvre un « gouvernement numérique » en cas de victoire pour mettre les Brésiliens dans la vague de la technologie moderne et aussi les doter d’une identité numérique.

Fernando Haddad

Des chances de réussite

Dans la fureur de la course, quelques-uns de ces candidats ouverts à la technologie décentralisée se sont assurés des places d’honneur, tandis que d’autres sont restés à la case départ. Haddad a ainsi gagné son droit de participation au second tour avec 30 % des voix. Il a toutefois été battu par Bolsonaro dont les principes s’attachent aux valeurs traditionnelles.

à lire aussi :  La Banque Centrale britannique met à jour un système de paiement compatible avec la Blockchain

Si ce dernier a courtisé plus de voix face à Haddad au premier tour, les résultats ne lui ont pas permis de s’attribuer la présidence en une seule session. Avec 47% des voix, il sera donc confronté à Haddad, un candidat moins adulé mais qui a derrière lui des idées novatrices qui risquent de faire pencher la balance.

Que pensez-vous de cette utilisation de la Blockchain dans la campagne présidentielle brésilienne ? Réagissez dans la section commentaires

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X