Les bourses crypto indiennes mettent en place des stratégies pour lutter contre la répression de la RBI

Les bourses crypto indiennes mettent en place des stratégies pour lutter contre la répression de la RBI

Actualités
14 avril 2018 par Victor

Des stratégies ont été mises en place par les bourses indiennes de crypto-monnaies afin de contrer l’interdiction émise par la Reserve Bank of India (RBI). A cet effet, l’institution financière a exhorté toutes les banques du pays à fournir leurs services aux entreprises de crypto-monnaies. Elle a également élaboré d’autres restrictions liées aux monnaies virtuelles.

Une interdiction lourde de conséquences

La Reserve Bank of India (RBI) a annoncé sa restriction la semaine dernière. Suite à cela, de nombreuses plateformes de crypto-monnaies ont cherché à « déplacer leur siège social vers des juridictions étrangères qui ne relèvent plus de la compétence indienne » – On peut citer Unocoin, Zebpay, Coinsecure, Buyucoin et Indian Btcx.

Shivam Thakral, le PDG de la bourse Buyucoin, a déclaré: « Nous devons transférer notre société dans un pays étranger où les réglementations autorisent l’ouverture de comptes bancaires et nous ne traiterons pas en monnaie fiduciaire. Ce transfert deviendra une opération globale plutôt qu’une opération centrée sur l’Inde. » Les bourses envisagent de déménager à Singapour, au Delaware et en Biélorussie.

« Nous n’avons pas encore de plan solide pour ce que nous voulons faire à l’échelle internationale, » a annoncé Vishwanath de Unocoin.

La banque centrale utilise sa notoriété sur les institutions bancaires et les passerelles de paiements comme moyen de pression, ainsi, elles refusent de fournir leurs services aux entreprises liées aux crypto-monnaies.

Vishwanath a confirmé que :

Les banques ont déjà envoyé leurs avis par rapport aux échanges. Mais elles ont donné une certaine marge de manœuvre puisque le mandat de la RBI fournit aux banques environ 3 mois pour mettre fin à leurs relations.

Le directeur du conseil de Grant Thornton, Riaz Thingna, estime que « les investisseurs indiens pourraient être en mesure de continuer à investir avec les plateformes via des structures innovantes, et ce, même si les elles déménagent à l’étranger. » « Les bénéfices des entreprises indiennes pourraient échapper à l’impôt indien car les échanges n’auraient pas d’établissement stable en Inde après le déménagement, » a-t-il ajouté.

à lire aussi :  Bithumb reprend ses services de dépôt et de retrait pour 9 crypto-monnaies

Contester la décision de la RBI

Certaines des plus grandes plateformes de crypto-monnaies basées en Inde envisagent de contester l’ordre de la RBI à la Cour suprême. « Des start-ups comme Unocoin, Coinsecure et Zebpay ont exprimé leurs réserves à l’égard de cet ordre et se sont tournées vers une contestation judiciaire devant la Cour suprême, » a écrit Money Control. Les entreprises sont en contact avec les parties prenantes de l’industrie telles que la Blockchain et Cryptocurrency Committee de l’Inde ainsi que de l’Internet et Mobile Association of India pour se pencher sur la question.

Alors que Zebpay reconnaît que « des perturbations soudaines dans les services bancaires pourraient affecter notre capacité à gérer les dépôts et les retraits, » le PDG Ajeet Khurana a tweeté : « Je ne m’arrête pas. Nous continuerons à faire ce qu’il y a de mieux pour nos clients et ce qui est le mieux pour notre pays. J’étudie la situation actuelle et je réagirai bientôt, et nous en ressortirons plus fort. »

Vishwanath a conclu en disant :

Chaque acteur de l’industrie détermine sa propre stratégie, mais aucune de ces informations n’est encore d’ordre public. Dans notre cas, nous continuerons d’exploiter la plateforme de trading et d’échange mais nous aurions besoin de l’ajuster un peu pour s’adapter à la nouvelle position réglementaire.

Que pensez-vous des stratégies des échanges indiens de crypto-monnaies pour répondre à l’ordre de la RBI ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.