La bourse de crypto-monnaies Kraken quitte le marché japonais


La bourse de crypto-monnaies, Kraken, basée aux Etats-Unis, a déclaré qu’elle cesserait d’opérer sur le marché japonais dans un avenir proche. En 10ème position dans le classement des échanges de monnaies virtuelles en termes de volume de transaction sur une période de 24 heures, Kraken est l’une des bourses les plus influentes des Etats-Unis. Bien que l’échange ait été autorisé à opérer au Japon, sa demande auprès du régulateur financier japonais est encore en cours de révision.

Kraken se retire du marché japonais

« Les dates exactes de suspension des transactions et du financement n’ont pas encore été déterminées, » a écrit le site d’échange en ajoutant que le dernier jour de dépôt sera vers mi-mai. Tous les tradings sur la plateforme de l’entreprise se termineront vers mi-juin et le dernier jour de retrait sera autour de la fin juin. Il a précisé que :

« Il s’agit d’une suspension de service localisée qui n’affecte que les résidents du Japon et n’a aucune incidence sur les services offerts aux citoyens japonais ou aux entreprises domiciliées à l’extérieur du Japon. Les clients résidant en dehors du Japon qui ont accès à nos partenaires bancaires japonais continueront d’y avoir accès et pourront toujours continuer leur trading sur nos marchés JPY. »

Évidemment, « la décision impliquait une considération minutieuse des revenus par rapport aux coûts et aux ressources nécessaires pour maintenir le service. »

Kraken opère au Japon depuis octobre 2014. Malgré tout, l’entreprise n’est pas totalement fermée à réintégrer le pays. Elle pourrait s’y résoudre à un moment donné bien qu’aucune date précise n’ait été communiquée. Kraken a écrit :

La suspension des services pour les résidents du Japon nous permettra de mieux nous concentrer sur nos ressources pour nous améliorer dans d’autres zones géographiques.

La décision a été influencée par les changements dans la réglementation japonaise

De nombreux changements de politiques ont été signifiés concernant le déploiement des opérations liées aux crypto-monnaies au sein du territoire japonais. Les entreprises basées au Japon sont tenues de respecter des régulations strictes, qui semblent restreindre les activités et les marchés de certaines d’entre elles.

Depuis le piratage de Coincheck, l’agence de régulation du pays s’est montrée bien plus exigeante. Elle a lancé des inspections sur place auprès de tous les échanges réputés de manière à ce que ceux-là suivent toutes les règles en vigueur. Initialement, il y avait 16 bourses de crypto-monnaies présumées au Japon. Un nombre croissant parmi ces crypto-bourses retirent leurs demandes auprès de la Financial Services Agency (FSA) japonaise. Kraken est la septième à rejoindre ce groupe.

« Nous regrettons profondément la suspension de cette relation de longue date et espérons reprendre les services pour les résidents du Japon à l’avenir… à l’heure actuelle, il est impossible de continuer à servir les japonais … Après avoir eu la chance de mieux rattraper notre croissance rapide, nous examinerons la possibilité de reprendre le service pour les résidents du Japon, » a expliqué Kraken.

Que pensez-vous de Kraken cessant toute opération au Japon ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 4,50 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
à lire aussi :  6 raisons pour lesquelles il n'est pas trop tard pour investir dans la crypto-monnaie
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X