Les Blockchains privées seraient compatibles RGPD (réglementation européenne sur la protection des données)

Les Blockchains privées seraient compatibles RGPD (réglementation européenne sur la protection des données)

Actualités
15 novembre 2018 par Victor

Une étude menée par les Universités Queen Mary et Cambridge rapporte qu’il serait possible pour les Blockchains privées de se conformer à la réglementation RGPD. Publié dans le Richmond Journal of Law and Technologies, le rapport explique la concordance technique de la Blockchain selon les demandes de cet édit, toutefois, il nécessite une série d’étapes plus ou moins complexes à réaliser.

La Blockchain peut être soumise à la GDPR

La technologie Blockchain est étroitement liée à la gestion des informations, et dans cette perspective, la recherche menée par les Universités Queen Mary de Londres a été concentrée sur la possibilité de soumission à la RGPD, la réglementation européenne sur les données des entreprises et utilisateurs.

Cette réglementation UE2016/679 est vouée à protéger les données personnelles des citoyens en obligeant les entreprises à appliquer une politique de confidentialité effective.
Aussi, les contrôleurs de données qui ne respectent pas cette loi risquent des amendes qui s’élèvent à 20 millions d’euros.

Le cas Blockchain est possible, mais relève d’un certain nombre de difficultés

Les chercheurs ont ainsi plongé la Blockchain dans ce contexte pour examiner son adéquation au RGPD.

A cet effet, la technologie pourrait être perçue comme un contrôleur de données selon eux, en stockant des informations privées sur les citoyens européens. Ceci étant, une analyse particulière devra se faire pour étudier point par point le fonctionnement de la Blockchain vis-à-vis de cette loi.

Aussi, le site Web de l’Université Queen Mary a déclaré :

« Des exemples prometteurs incluent le cryptage des entrées, puis la suppression des clés de décryptage pertinentes, ou l’utilisation de modèles de stockage dits « Off Chain. » »

Par ailleurs, cette difficulté pourrait porter atteinte à la démocratisation de la Blockchain dans le sens où les autorités européennes imposeraient des conditions spécifiques difficiles à remplir.

à lire aussi :  La Blockchain laisse-t-elle entrevoir de nouvelles perspectives pour Amazon, Walmart et Carrefour ?

Que pensez-vous de cette étude ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X