BitRiver, la plus grande ferme du minage de Bitcoin en Russie

BitRiver, la plus grande ferme du minage de Bitcoin en Russie

Actualités
27 novembre 2019 par Victor

L’idée surprenante d’Oleg Deripaska, le mineur milliardaire russe, de créer un centre de minage de BTC et un centre de données dans l’une des plus grandes usines d’aluminium de l’ère soviétique, a porté ses fruits. 

Le Bitcoin donne de la couleur à la ville de Bratsk

L’installation de BitRiver aurait transformé l’ancienne ville industrielle de Bratsk en l’un des plus grands centres de données post-soviétiques.

Construite en partenariat avec la compagnie énergétique locale En +, BitRiver ferait usage des sources d’énergie hydroélectrique locales .

Puisque le BTC consomme énormément d’énergie, il est donc considéré comme étant une des meilleures utilisations de l’énergie hydroélectrique excédentaire dans le pays, assurant ainsi un débouché pour les producteurs d’énergie, et ce, avec un niveau constant même pendant la nuit.

En vertu de leur partenariat, En + va fournir à l’usine d’aluminium de Bratsk près de 100 mégawatts d’électricité par an, permettant ainsi à BitRiver de miner le BTC à une échelle industrielle.

Et bien que la Russie enregistre un taux record de crypto-activité, la performance du minage de Bitcoin à l’échelle industrielle est encore fragile comparée celle de la Chine, où sont regroupées la plupart des fermes les plus actives du monde.

Une activité en pleine effervescence

A l’heure actuelle, la Fédération de Russie héberge près de 243 nœuds BTC et fait également partie des 10 pays qui comptent le plus grand nombre de nœuds de minage de Bitcoin dans le monde.

Et même si BitRiver ne représente encore qu’une infime partie des 73 térawatts, la consommation annuelle d’énergie de l’ensemble du réseau Bitcoin, il semblerait que l’entreprise a su appâter des clients importants.

à lire aussi :  Walmart développe un système de communication Blockchainisé

Selon certains rapports, l’entreprise de minage aurait été contactée par des clients provenant des États-Unis, du Japon ainsi que de la Chine.

Que pensez-vous de l’attrait grandissant de la Russie pour la crypto-industrie ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X