Bithumb émet son propre jeton

Bithumb émet son propre jeton

Actualités Crypto-monnaie
21 avril 2018 par Xavier

Bithumb, la plus grande bourse sud-coréenne de crypto-monnaies, a l’intention d’émettre son propre jeton baptisé Bithumb Coin, lors d’une Initial Coin Offering. TokenPost, un média local, a rapporté cette nouvelle, le 19 avril.

La plateforme de crypto-monnaies Bithumb lance son jeton à Singapour

Selon le média, Bithumb effectuera sa vente de jeton à Singapour pour échapper aux restrictions de son pays d’origine. La Corée du Sud a émis une interdiction aux ICO, à cause de leur manque de surveillance, une mesure justifiée par des risques d’escroquerie financière, en septembre 2017. La Financial Services Commission a affirmé ces raisons motivées par la mesure stricte du gouvernement.

Toutefois, des plans pour légiférer sur les ICO ont été révélés par les autorités financières, en mars dernier. Le gouvernement tend à autoriser les ICO pendant que la FSC reste sceptique. En exigeant des systèmes de Know Your Customer (KYC) et delutte contre le blanchiment d’argent, les autorités locales pourraient lever l’interdiction des ICO.

En attendant, l’ICO de Bithumb ne trouve pas sa place sur le territoire sud-coréen. Il suivra le mouvement d’ICon (ICX) et d’autres entreprises afin de lancer proprement son jeton – Singapour étant la destination la plus probable.

« Nous savons que Bithumb Coin est en cours dans une succursale locale acquise par la filiale de Bithumb. Les détails tels que le calendrier et la taille spécifique n’ont pas encore été confirmés, » a déclaré un porte-parole de Bithumb.

Selon les sources, l’ICO de Bithumb Coin ciblera les investisseurs institutionnels de grande envergure aux dépens des investisseurs individuels réguliers ou moyens.

à lire aussi :  Coinbase débarque en politique ?

L’année dernière, cette bourse a été victime d’une violation de sécurité. Les cybercriminels ont dérobé des milliards de dollars appartenant à ses utilisateurs.

Une tendance affirmée

Bithumb n’est pas la première bourse de crypto-monnaies à émettre son propre jeton. Huobi, une bourse chinoise, a mis en circulation son jeton nommé Huobi Token (HT), un jeton ERC20, plus tôt cette année. Binance et Kucoin ont également rejoint le mouvement.

Binance est l’exemple par excellence de la façon dont les jetons des bourses peuvent booster les profits de la société. Binance Coin (BNB) a largement fait ses preuves et a été couronné de succès, tout en offrant la possibilité de trader à prix réduit. Par ailleurs, l’entreprise récompense les détenteurs de jetons chaque mois. Cette initiative, en plus d’encourager les investissements, augmente la rareté du jeton.

Chaque trimestre, nous allons utiliser 20% de nos bénéfices pour racheter du BNB et les détruire, jusqu’à ce que nous rachetions 50% de la totalité du BNB (100 millions). Toutes les transactions de rachat seront annoncées dans la Blockchain. Nous allons finalement détruire 100 millions de BNB, en en laissant 100 millions.

KuCoin Shares (KCS), le jeton de KuCoin, vise à récompenser les détenteurs de revenus passifs. La bourse partage les gains générés par la perception des droits, une autre méthode qui semble fonctionner jusqu’ici.

Il est fort probable que Bithumb Coin marcherait de la même manière.

Que pensez-vous des échanges de crypto-monnaies lançant leurs propres jetons ? Pensez-vous que les jetons tels que BNB, KCS et HT sont de bons investissements ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X