Bitfinex continuerait encore de desservir des clients américains

Bitfinex continuerait encore de desservir des clients américains

Actualités
31 juillet 2019 par Xavier

Bien que Bitfinex ait restreint ses services aux traders basés aux États-Unis, un événement récent vient d’en prouver le contraire.

Une infiltration simple et insoupçonnée

En août 2017, Bitfinex a fait savoir que ses services seraient fermés pour les clients américains pendant un certain délai, à cause des difficultés relatives à l’obtention de services bancaires.

Malgré cette déclaration, il suffirait juste pour un trader américain d’indiquer dans une requête contextuelle qu’il n’est pas citoyen américain pour pouvoir utiliser la plateforme.

Et pour preuve, un trader anonyme en aurait fait l’expérience en créant un compte a plateforme.

Bien que le nom qu’il ait saisi suggère qu’il est en effet un résident de New York « ImaNYresident », il a pu accéder à la plateforme en sélectionnant simplement une réponse indiquant qu’il n’est pas un résident américain, et ce, quand bien même que son adresse IP serait basée à New York.

Le NYAG tente de faire la lumière sur l’affaire

Une action en justice inculpant Bitfinex a entraîné de vives discussions sur la découverte éventuelle de ces infiltrations non souhaitées dans la crypto-bourse.

La question de savoir si la plateforme se développe effectivement sur le territoire new-yorkais ou non est à l’heure actuelle au cœur des discussions.

En effet, le procureur général de l’Etat de New York (NYAG) accuse Bitfinex d’avoir violé la loi, à travers l’octroi d’un prêt de 850 millions de dollars à son proche associé Tether, avec la supposition selon laquelle des traders new yorkais seraient impliqués dans ce prêt.

S’il est prouvé que la société n’avait jamais servi des clients New Yorkais, le tribunal de New York pourrait se déclarer incompétent, étant donné qu’il n’agit pas dans sa juridiction. Et avec cela, la loi new yorkaise ne pourrait pas être appliquée à la société.

à lire aussi :  Le milliardaire Marc Lasry investit 1 % de sa fortune dans le Bitcoin

Le cas contraire est cependant difficile à prouver par le NYAG, ce qui amènerait à conclure que Bitfinex pourrait certainement également obtenir gain de cause.

Que pensez-vous de l’issue probable de cette affaire ? Partagez votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X