Bitcoin pourrait devenir un outil de résistance pour les Afro-américains

Bitcoin pourrait devenir un outil de résistance pour les Afro-américains

Actualités
18 juin 2020 par Victor

Le meurtre de George Floyd par la police a provoqué non seulement la révolte chez les Afro-américains, mais aussi un retour sur les questions fondamentales concernant leur propre condition. S’exprimant à ce sujet, Isaiah Jackson, l’auteur de Bitcoin & Black America, découvre que l’exclusion des Afro-Américains se manifesterait même dans le modèle financier établi depuis toujours.

Sortir d’un système financier injuste

Au regard des manifestations qui bat actuellement son plein, Jackson applaudit la promotion des crypto-monnaies qui ont trouvé leur juste place auprès des manifestants.

D’après l’avis de l’auteur, le Bitcoin se dresse comme un symbole de protestation contre le système financier qui serait, selon-lui, tacitement sélectif vis-à-vis des minorités de couleur.

« Lorsque le système économique est en panne … peu importe vos efforts, vous êtes poussé vers des zones où la surveillance policière est très lourde. Vous obtenez ces affrontements et la police commence à tuer des hommes noirs et tout cela n’est qu’un effet domino », soutient-il.

Vu la situation critique de l’économie qui ne sera pas remise sur pied dans un futur proche, la survie de la communauté est une priorité qu’il faudrait penser dès maintenant. Sur ce, le Bitcoin sera un élément incontournable pour mener une stratégie gagnante.

Ainsi, Jackson adhère au mouvement des manifestants et incite également les gens à l’achat de bitcoins, une manière indirecte pour s’exprimer contre un système financier discriminatoire. Par ailleurs, la thèse selon laquelle le bitcoin est une « manifestation pacifique » a déjà été vulgarisée lors de la tournée de promotion de son livre en mi-2019, .

Une faible adoption du BTC chez les Afro-américains

Malgré l’effervescence pour les bitcoins dans le cadre de cette protestation, l’utilisation courante de la crypto-monnaie au sein de cette cette communauté est encore un phénomène singulier. 

à lire aussi :  La Fondation Tezos résout les recours collectifs dirigés contre lui

Dans la pratique, moins de 10% des Afro-américains ont recours à l’actif et moins de 1% en font un usage régulier. Force est de constater que la stigmatisation de cette communauté, qui repose sur des préjugés sans fondement, est assez similaire à l’image reflétée par les médias concernant le Bitcoin.

« Honnêtement, la perception du Bitcoin dans les médias est étrangement proche de la façon dont les Noirs ont été perçus, qui comprend beaucoup de mensonges et une projection basée sur la désinformation » aurait-il conclu.

Que pensez-vous de cette référence au Bitcoin dans le mouvement relié à la mort de George Floyd ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X