Les banques du BRICS s’orientent vers l’utilisation de la Blockchain

Les banques du BRICS s’orientent vers l’utilisation de la Blockchain

Actualités
31 juillet 2018 par Victor

La banque russe Vnesheconombank a annoncé le développement d’un projet pilote issu d’un consortium de banques d’Etats visant à expérimenter l’utilisation de la technologie Blockchain pour les transactions internationales.

Les banques des pays BRICS collaborent

D’après un communiqué de presse, la Vnesheconombank, la Brazilian Development Bank, l’Export-Import Bank of India, la China Development Bank et la Development Bank of Southern Africa, ont signé un accord leur permettant de travailler en collaboration. Elles mènent ensemble des recherches sur la manière d’utiliser une économie numérique.

Également surnommés les pays BRICS en raison de leurs économies émergentes, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud estiment que tirer profit des nouvelles technologies serait un bon moyen de s’affranchir de la situation actuelle.

Mikhail Poluboyarinov, le premier vice-président de Vnesheconombank, a souligné les efforts des institutions bancaires dans plusieurs domaines clés pour améliorer la coopération financière entre les pays BRICS, développer des outils de financement par carte de crédit en monnaie nationale et optimiser les produits bancaires.

Des banques du BRICS expérimentent l'utilisation de la Blockchain

Mettre en œuvre les innovations bancaires

« Ce travail conjoint ouvre de nouvelles opportunités pour les exportateurs russes, opérateurs de grands projets industriels et bénéficiaires d’investissements. L’accord actuel permet aux banques de développement des pays BRICS d’étudier les applications des technologies innovantes dans le financement des infrastructures et l’optimisation des produits bancaires », a ajouté Poluboyarinov au cours d’une annonce récente.

Les détails sur le projet de recherche, dont la date de lancement, ne sont pas encore divulgués au moment de la rédaction de ce rapport.

Cependant, chaque pays décide de la manière dont il souhaite participer aux investigations. Cela dépend de la politique vis-à-vis des crypto-monnaies. Alors que la Chine interdit fortement le trading des monnaies virtuelles depuis l’année dernière, la banque centrale de l’Inde a récemment prohibé aux banques commerciales toute relation avec les crypto-monnaies. Pour sa part, la Russie travaille sur la mise en place d’une loi relative aux monnaies numériques, qui devrait créer un cadre juridique pour les crypto-bourses et toutes les sociétés locales liées à l’industrie.

à lire aussi :  Autriche : la Blockchain pourrait réduire les incertitudes liées à l'exportation

Que pensez-vous du consortium BRICS étudiant les applications de la Blockchain ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X