La Banque mondiale recueille 81 millions de dollars dans un projet d’obligations basé sur la Blockchain

La Banque mondiale recueille 81 millions de dollars dans un projet d’obligations basé sur la Blockchain

Actualités
28 août 2018 par Xavier

La Banque mondiale aurait dépassé son objectif de 73 millions de dollars pour l’emprunt obligataire qu’elle a décidé de prendre en charge au profit de l’industrie de la Blockchain.

8 millions de dollars de plus que prévu

La banque australienne Commonwealth Bank (CommBank) voudrait régler l’obligation nommée bond-i pour un instrument d’emprunt basé sur la Blockchain. C’est une première initiative d’émission d’emprunt obligataire prise en charge par une institution bancaire.

Après avoir annoncé son engagement de 100 millions de dollars australiens (soit 73 millions de dollars américains) dans le projet Blockchain, CommBank a révélé qu’elle recueille jusqu’à 110 millions de dollars australien (81 millions de dollars américain environ, soit 8 millions de dollars en plus).

D’après le communiqué, les investisseurs d’obligations comptent CommBank, QBE Insurance, First State Super, NSW Treasury Corporation, SAFA, la Treasury Corporation de Victoria et Northern Trust.

CommBank a recours à une Blockchain privée Ethereum pour bond-i et Microsoft s’est chargé d’examiner l’architecture et la sécurité de la plateforme.

Un accueil favorable

Arunma Oteh, la trésorière de la Banque mondiale a manifesté son optimisme face à « l’intérêt énorme que cette transaction a suscité auprès de diverses parties prenantes », dans un communiqué de presse récent.

« Je suis ravi que cette opération obligataire pionnière utilisant la technologie du grand livre distribué, bond i, ait été extrêmement bien accueillie par les investisseurs. Nous sommes particulièrement impressionnés par l’intérêt suscité par les institutions officielles, les gestionnaires de fonds, les institutions gouvernementales et les banques. Nous avons sans aucun doute réussi à passer du concept à la réalité parce que ces investisseurs de haute qualité comprenaient la valeur de l’utilisation de la technologie pour l’innovation sur les marchés des capitaux », a-t-elle ajouté.

L’institution financière continue ses efforts visant à renforcer la sécurité du marché financier.

à lire aussi :  The Wall Street Journal : "19% des ICO sont suspectes"

Les coupons de l’obligations devraient être réglés le 28 février et le 28 août 2019 et 2020 d’après les estimations actuelles. Ils offrent un rendement de 2,2 % sur une période de 2 ans et un rendement de 2,251 % par semestre.

Que pensez-vous des efforts de la Banque mondiale recueillant 81 millions de dollars pour l’avancée de la technologie Blockchain dans le domaine des obligations ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X