La Bank of Queensland interdit les prêts liés aux investissements en crypto-monnaies

La Bank of Queensland interdit les prêts liés aux investissements en crypto-monnaies

Actualités
17 juillet 2018 par Océane

La Bank of Queensland de Brisbane, en Australie, interdit aux acheteurs de biens immobiliers d’utiliser les prêts sur valeur domiciliaire dans l’achat de crypto-monnaies. Par ailleurs, « tout objectif de prêt qui implique l’acquisition ou l’utilisation de la crypto-monnaie est inacceptable. »

Une mauvaise décision peut s’avérer dévastatrice

La Bank of Queensland a récemment émis une interdiction à l’intention de ses clients qui se servent des fonds de leur prêt hypothécaire pour investir dans les crypto-monnaies. Cette méthode est souvent sollicitée lorsqu’il y a un risque de défaut de paiement de la part de l’investisseur.

Les banques australiennes ont classé les achats et le trading de produits financiers non réglementés en tant « qu’investissement à haut risque ». Mais la position de la Bank of Queensland a changé dernièrement. La nouvelle politique empêche la clientèle australienne de faire un crédit afin d’investir dans les monnaies numériques.

Le rapport de l’institution financière du 7 avril 2018 met en lumière la hausse de ses bénéfices de 8 %. Les prêts hypothécaires ont également augmenté de 3 %, atteignant les 382 millions de dollars. De ce fait, Jon Sutton, le chef de direction de la Bank of Queensland, estime que la qualité du crédit s’était considérablement améliorée suite à l’adoption des normes de crédit plus strictes. D’autant plus que le FMI a souligné l’ampleur des dettes des ménages australiens.

La Bank of Queensland est défavorable aux prêts destinés à faire des achats de crypto-monnaies

Mentionner spécifiquement les crypto-monnaies

Les clients voulant bénéficier de prêts doivent désormais subir un suivi de compte plus strict et détaillé. La surveillance permettra le signal de tout achat potentiel de crypto-monnaies ou d’autres investissements non réglementés et à haut risque.

à lire aussi :  Le créateur d'Ethereum dévoile modestement son plan pluriannuel

La nouvelle politique de la Bank of Queensland a été confirmée par un courtier dans une annonce officielle :

« Les banques sont inquiètes parce que l’Office australien des impôts, le Trésor, la Reserve Bank of Australia et Austrac rampent tous dessus. « 

En outre, les éventuelles pertes découlant d’un investissement à haut risque exposent le prêteur à davantage de défauts de paiement. La banque devra également supporter les pertes financières.

Une surveillance accrue et un suivi des détenteurs de monnaies numériques qui tentent d’échapper aux impôts s’imposent. Les crypto-monnaies sont considérées comme des biens, les plus-values doivent alors être imposées. La nouvelle loi réglementant les crypto-bourses a été introduite dans le pays en avril 2018.

Que pensez-vous de l’interdiction émise par la Bank of Queensland sur l’utilisation des hypothèques liées au crypto-investissement ? D’autres banques vont-elles adopter la même politique ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X