Avichai Mandelblit souhaite réformer le traitement des crypto-monnaies

Avichai Mandelblit souhaite réformer le traitement des crypto-monnaies

Actualités
26 février 2020 par Océane

Le procureur général d’Israël, Avichai Mandelblit vient de déclarer au tribunal de Tel Aviv que les banques israéliennes devraient faire preuve de plus de souplesse vis-à-vis de la crypto-industrie. L’objet de cette déclaration porte notamment sur les banques et les mesures contre les tentatives de blanchiment d’argent, afin de mettre en place une stratégie pour détecter les activités financières illicites.

La Banque centrale israélienne ne l’entend pas de cette oreille

Les idéaux du procureur, rapportés par une presse israélienne, ne sont pas du tout en phase avec les conceptions de la banque centrale concernant ce sujet.

L’année dernière, plusieurs comptes bancaires ont été gelés par les banques israéliennes, et pour cause, elles auraient détecté des transferts liés aux crypto-monnaies. Miraculeusement, un grand nombre d’investisseurs ont pu éviter l’imposition car leurs dépôts ont été refusés par les banques.

C’est le cas d’un investisseur israélien qui a pointé du doigt la banque d’Israël. En effet, il avait l’intention de placer ses avoirs en banque, notamment une plus-value de 23 millions de dollars issue d’une crypto-activité, ce qui a provoqué le rejet de la part de la banque Hapoalim.

Des institutions publiques ont le même avis que Mandelblit

Dorénavant, les propos de Mandelblit deviennent source de litige et dont l’objet se résume par le refus de transfert des crypto-monnaies, de BIT2C vers la Mercantile Discount Bank. L’affaire est maintenant sous la compétence du procureur général adjoint selon la branche du droit privé, Erez Kaminitz.

De plus, le ministre de la Justice, Israel Money Laundering and Terror Financing Prohibition Authority, Israël Capital Markets, Insurance, and Savings Authority et tant d’autres services publics soutiennent la cause de Mandelblit.

à lire aussi :  La Banque du Canada publie un rapport sur l’adoption du Bitcoin

Quant au gouvernement israélien, l’autorité compétente voudrait lever les problèmes sur l’obscurité de la loi concernant l’exploitation des crypto-monnaies et se consacrer davantage vers l’exploration des vertus de la Blockchain.

Que pensez-vous de l’avenir des crypto-industries en Israël ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X