L’Autorité monétaire de Singapour adopte de nouvelles directives pour réglementer les crypto-monnaies.

L’Autorité monétaire de Singapour adopte de nouvelles directives pour réglementer les crypto-monnaies.

Actualités
24 mars 2020 par Océane

« En retard » en termes de législation et de réglementation des actifs numériques sur son territoire, Singapour a, depuis le début de l’année, entamé des travaux d’édifications des premiers cadres concernant la technologie financière. Pour appuyer cette démarche, l’autorité financière locale MAS (Autorité monétaire de Singapour) a publié quelques avis et directives sur la prévention des risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme, ainsi qu’un ensemble de lignes directrice destiné aux fournisseurs de services de crypto-actifs.

La MAS surveille l’écosystème crypto

Réticent à l’idée d’héberger les activités crypto sur son territoire durant des années, Singapour a longtemps jugé la technologie financière basée sur la Blockchain comme néfaste pour l’économie. Aujourd’hui, les autorités financières semblent lâcher du lest sur cet hermétisme en adoptant une loi sur les services de paiements le 28 janvier.

Cependant, la MAS n’écarte pas les risques de profits malveillants inhérents à ce secteur malgré la publication d’une première esquisse de la réglementation. Dans cette perspective, l’autorité a jugé bon de clarifier la situation en émettant des directives pour les acteurs du marché. Dans le nouvel édit, l’entité cite ainsi

 » Les améliorations de la technologie financière en particulier, ont ouvert de nouvelles opportunités pour des méthodes de paiement plus rapides et plus efficaces. Cependant, ces nouveaux modes de paiement entraînent également de nouveaux risques de blanchiment d’argent (ML), de financement du terrorisme (TF) et de financement de la prolifération (PF). « 

Une initiative qui encourage l’adoption des crypto-monnaies

La prise de position semi-ouverte de la MAS face aux crypto-monnaies semble satisfaire les acteurs du marché singapourien. En effet, l’autorité cherche à trouver le bon équilibre entre promotion de la technologie qu’elle juge « opportun » pour l’industrie du paiement, et la protection de l’économie exposée à des risques majeurs comme les blanchiments.

à lire aussi :  31 % des internautes accepteraient d'être payés en crypto-monnaies

Suivant la nouvelle directive, l’autorité invite ainsi les fournisseurs de services cryptos à « retracer » les transactions pour prévenir les risques, avant de souligner l’importance grandissante des activités des crypto-bourses citant :

 » Les offres de jetons numériques (ICO) ont également gagné en popularité comme moyen pour les émetteurs de lever des capitaux « .

Que pensez-vous de la réglementation actuelle des crypto-monnaies au Singapour ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X