Autonomous Research affirme que les ICO enregistrent une baisse jusqu’à 90 %

Autonomous Research affirme que les ICO enregistrent une baisse jusqu’à 90 %

Actualités
13 octobre 2018 par Xavier

Une nouvelle révélation lugubre dans l’écosystème de la crypto-monnaie a été annoncée par Autonomous Research. La société aurait révélé que l’activité des ICO a chuté de 90% cette année malgré un bon départ au début de l’exercice 2018. La tendance baissière s’est accentuée au mois de septembre pour culminer à 300 millions de dollars contre 3 milliards de dollars au mois de janvier et février.

L’intérêt de la crypto-monnaie est en baisse

Autonomous Research, une entreprise de recherche et d’analyse dans le secteur bancaire, des investissements, de l’assurance, de la finance et de la technologie s’est recentrée sur la tendance de la crypto-monnaie pour observer la situation de la nouvelle économie actuelle par le biais d’Autonomous Next (AN), sa firme londonienne.

Dans le document d’étude, il annonce trois raisons de la baisse des ICO : la première étant la perte de confiance des investisseurs sur l’objet même des ICO, soit les tokens. Il explique que, pour une meilleure sécurisation des fonds, ces investisseurs préfèrent placer leur fonds dans les actions des sociétés organisatrices que de participer aux événements .

« Les investisseurs ont peut-être dévalué l’idée d’acheter un token […] et souhaitent acheter des actions dans les mêmes sociétés », rapporte le document.

fonds levés par des ICOLes tokens de type valeur mobilière et la crise des services de prêt peer-to-peer accentuent la chute

Outre cette confiance altérée sur les tokens partagés, le document d’étude d’AN présente l’interférence des tokens de type valeur mobilière dans la proposition des nouvelles ICO. Selon la SEC (Securities and Exchange Commission), les ICO peuvent relever de leur compétence dans le cadre d’une offre de valeur mobilière. Aussi, les plateformes et les investisseurs courent derrières ces tokens laissant les ICO traditionnelles sur le banc de touche. Michael Spencer, expert en chaînes de télévision a déclaré :

« Au cours du second semestre de 2018 et en 2019, nous allons donc assister à une forte augmentation du nombre de STO (Security Token Offerings) ».

Enfin, les gouvernements qui se montrent réticent envers les crypto-monnaies seraient la troisième raison de la chute des ICO, selon AN. L’effondrement des services de prêt P2P depuis 2015 aurait eu un impact sur le volume global de l’ICO.

à lire aussi :  Wesley Snipes se lance dans l’industrie des crypto-monnaies

Que pensez-vous de cette nouvelle étude d’Autonomous Research ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X