Australie : le gouvernement accorde une subvention pour un projet Blockchain dans la production de sucre

Australie : le gouvernement accorde une subvention pour un projet Blockchain dans la production de sucre

Actualités
3 août 2018 par Clémentine

Le gouvernement australien a alloué 2,2 millions de dollars australiens pour financer le projet Sustainable Sugar mené par Queensland Cane Growers Organisation (Canegrowers). Il devrait permettre, grâce à une plateforme Blockchain, d’approvisionner en sucre les consommateurs finaux et les industries alimentaires du pays.

La Blockchain : une aubaine pour la logistique et la chaîne d’approvisionnement

David Littleproud

Selon les médias locaux, le gouvernement fédéral a investi 2,2 millions de dollars australiens, soit 1,6 million de dollars US dans une initiative de Blockchain, afin d’optimiser sa production de sucre. Le premier ministre Malcolm Turnbull a soutenu le projet Sustainable Sugar, qui cible le Queensland, la principale région d’exportation du sucre en Australie.

La technologie Blockchain devrait apporter des améliorations notables sur la productivité, la rentabilité et la durabilité des fermes de canne à sucre. Par ailleurs, le grand registre distribué (DLT) permettrait de minimiser les coûts, d’accélérer les transactions et aussi d’apporter plus de transparence dans le processus de suivi sur toutes les activités du secteur.

David Littleproud, le ministre de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, estime que les consommateurs et producteurs de produits alimentaires doivent connaître la provenance du sucre. Sachant que la demande en sucre augmente de jour en jour à travers le monde entier, le ministre pense que les acheteurs sont susceptibles de payer plus cher s’ils ont accès à certaines informations comme la faisabilité et la traçabilité des produits en question.

« Parce que la demande alimentaire durable produite ne cesse de croître, ce projet contribuera à augmenter les exportations et donnera un meilleur accès aux marchés afin de tirer parti de nos importants accords de libre-échange », a déclaré David Littleproud à Food Navigator Asia.

Canegrowers prend les choses en main

Queensland Cane Growers Organisation (Canegrowers) développera l’initiative sur une période de 4 ans. Elle intégrera SmartPane Best Management Practice (BMP) et les règles développées par le secteur avec les fonctionnalités Blockchain.

à lire aussi :  [Analyse] Kristoffer Inton : "le Bitcoin ne remplacera pas l’Or"

La BMP a recours à plusieurs lignes directrices dans la culture de la canne à sucre. Il s’agit entre autres de la gestion de santé du sol et de la nutrition des plantes, ainsi que des exigences en matière d’hygiène et de sécurité.

D’après le porte-parole de Canegrowers :

« Le projet Sustainable Sugar vise à répondre aux demandes des utilisateurs finaux qui ont besoin de sucre produit de manière durable, et à développer la transparence autour d’un marché pour ce sucre. En utilisant le Smartcane de BMP et la technologie Blockchain, Canegrowers cherche à assurer la provenance de ses produits, accroître ses accès au marché et fournir une plus grande valeur aux producteurs. »

L’industrie du sucre a une part non négligeable dans l’économie australienne. Selon les données de Food Navigator Asia, elle a été évaluée à 1,7 milliard de dollars australiens soit 1,2 milliard de dollars américains entre 2016 et 2017. Le Queensland représente 95 % de sa production du sucre. La Corée du Sud, le Japon et l’Indonésie sont les principaux marchés du sucre australien.

Que pensez-vous de la subvention accordée par le gouvernement australien pour le projet Blockchain Sustainable Sugar ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X