Art : un rat blanc gonflable avec du Bitcoin s’installe à New York

Art : un rat blanc gonflable avec du Bitcoin s’installe à New York

Actualités
13 octobre 2018 par Xavier

Un rat gonflable de 2,5 mètres nommé « Warhol de Wall Street » vient de s’ériger devant le bâtiment de la Federal Reserve Bank de New York. Conçue par l’artiste Nelson Saier, ex-directeur chez la Deutsch Bank AG, l’œuvre incarne non seulement la considération sociale et économique de la crypto-monnaie, mais également l’ambition du Bitcoin, qui veut conquérir l’économie moderne avec ou sans l’autorisation de la communauté.

Une œuvre d’art atypique dans les rues de New York

Les animaux sont parfois représentatifs d’un mouvement, d’un groupe ou d’un phénomène. Alors que les Américains ont été habitués à conceptualiser leur société avec des bêtes majestueuses ou féroces (taureaux, aigles, etc.), le cas du Bitcoin a été tout autre, car pour dépeindre la crypto-monnaie de Satoshi Nakamoto, l’artiste Nelson a choisi le Rat, et pas n’importe lequel puisque c’est un énorme rat blanc recouvert de codes Bitcoin.

Questionné sur la raison et la nature de cet objet atypique, Saier a répondu :

« Satoshi semblait plutôt opposé à la centralisation et a déclaré qu’elle était vouée à l’échec. Je voulais être fidèle à ses opinions et en tenir compte dans les illustrations ». A ce propos, Bansky apporte une explication supplémentaire sur l’autonomie du rat par rapport aux hommes et à leur loi . Si vous vous sentez sale, insignifiant ou mal aimé, alors les rats sont un bon modèle. Ils existent sans autorisation, ils n’ont aucun respect pour la hiérarchie et la société », en parlant de la force du Bitcoin à résister aux attaques, aux crises et aux limitations administratives.

Bitcoin, un rat d’égout qui veut la peau de l’économie traditionnelle

La consécration de l’œuvre d’art de Nelson n’est pas anodine, puisque le Bitcoin fêtera ses 10 ans le 31 octobre 2018, date de publication de son livre blanc. Par ailleurs, l’artiste veut marquer un grand coup puisque son rat blanc a la gueule grande ouverte, dressée sur ses pattes arrière et semble menacer ce qu’il trouve devant lui, apparemment la banque centrale ! Coïncidence ?

à lire aussi :  Malte approuve deux nouvelles lois sur les crypto-monnaies

D’autre part, les artistes qui œuvrent dans la représentation de la situation financière et économique actuelle semblent se contenir sur cette même image du Bitcoin, « le rat ». Ce sont des illustrations qui en disent long sur le caractère débrouillard de la crypto-monnaie.

Que pensez-vous de cette nouvelle œuvre d’art de Nelson Saier à New York ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X