Argo Blockchain devient la première crypto-bourse côtée au London Stock Exchange

Argo Blockchain devient la première crypto-bourse côtée au London Stock Exchange

Actualités
7 août 2018 par Xavier

Une société d’exploitation minière de crypto-monnaies baptisée Argo Blockchain PLC est devenue la première crypto-bourse à rejoindre London Stock Exchange (LSE). Elle a collecté 32 millions de dollars pour une valorisation totale de 61 millions de dollars environ, selon un rapport de Telegraph du 3 août.

Une extraction de crypto-monnaies via un service d’abonnement

4 monnaies numériques sont prises en charge par Argo, siégeant à Londres. Il s’agit du Bitcoin Gold (BTG), de l’Ethereum (ETH), de l’Ethereum Classic (ETC) et du Zcash (ZEC). Les services d’Argo sont disponibles via ordinateur et smartphones via un abonnement mensuel. Les plateformes de crypto-minage de la société donnent un accès immédiat aux crypto-monnaies, et permettent également leur dépôt. Par ailleurs, ces fonds minés sont envoyés directement aux porte-monnaies numériques des utilisateurs.

Le premier document d’admission du LSE affirme qu’Argo Blockchain a placé 156 millions d’actions, portant ainsi l’évaluation de l’entreprise à 47 millions de livres sterling (environ 61,2 millions de dollars).

Une expansion dans plusieurs pays

Argo fournit des services de minage situé au Quebec. Le Canada étant devenu une destination de choix pour les entreprises liées aux crypto-monnaies en raison du climat et de l’apport énergétique optimal prodigués. Aussi, Argo devrait élargir ses activités en Islande et en Chine dans un proche avenir.

Jonathan Bixby, le président exécutif de la crypto-bourse a déclaré :

« L’admission d’Argo sur le marché principal de Londres est une étape majeure dans le développement de la société et nous mettra en position de force pour mettre en œuvre notre stratégie de croissance à long terme. Nous sommes ravis de la forte réaction des investisseurs qui nous permettra de développer nos activités dans plusieurs pays. »

Bixby espère que la crypto-bourse deviendra « un Amazon Web service de crypto-monnaies ».

Argo, dans le minage des crypto-monnaies, et la première entreprise listé au London Stock Exchange

Argo a pu décrocher l’autorisation nécessaire en main pour entrer en bourse et s’est lancé dans le service d’abonnement de minage en juin. Sa démarche a été couronnée de succès et tous les forfaits d’abonnement sont actuellement vendus.

à lire aussi :  Canaan Creative lance le tout premier téléviseur capable de miner des crypto-monnaies

Le président exécutif a ajouté que la majeure partie (90 %) du secteur de minage des crypto-monnaies est couverte par les exigences techniques des élites industrielles. Aussi, « l’achat d’un matériel de 5 000 dollars par machine coûte extrêmement cher. »

Pendant ce temps, Canaan Creative – le deuxième fournisseur mondial de matériels miniers de Bitcoin – a lancé le premier téléviseur minier de BTC doté d’une puissance de traitement de 2 800 milliards de hachage par seconde.

Que pensez-vous de l’entrée de la firme Argo Blockchain au LSE ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X