AML Bitcoin s’agrandit de 4 membres importants

Dimanche dernier, ce 22 octobre 2017 à Las Vegas, on apprend que l’équipe d’AML Bitcoin s’agrandit de quatre nouveaux membres notables.

Le besoin de créer une équipe internationale

Pour rappel : cette crypto-monnaie est toute particulière. Elle est conçue sur la base d’un cahier des charges qui a pour but d’être totalement compatible avec les règles en vigueurs du secteur bancaire. Et tout particulièrement contre les activités terroristes, contre le vol, la politique KYC (Connaitre son consommateur; ou Know Your Customer), et contre le blanchiment d’argent.

Les nouveaux membres, chargés du déploiement international et de la promotion de la crypto-monnaie, sont le directeur stratégique Japheth Dillman, le directeur technologique Jon Sczder, la vice-présidente des affaires européennes Angela Knight (de l’Ordre de l’empire britannique « CBE ») et le vice-président des affaires latino-américaines Carlos De La Guardia. Un éventail de personnes donnant un ensemble de compétences uniques.

«Avec leurs connaissances et leur savoir-faire technique distincts et étendus», a déclaré Marcus Andrade, chef de la direction de la Fondation NAC, le créateur d’AML BitCoin. «Notre ICO a attiré l’attention de la communauté internationale, et a embarqué une équipe de collaborateurs d’aspect inédit dans l’écosystème des crypto-monnaies.»

Focus sur ces nouveaux membres

Directeur stratégique

Japheth Dillman, qui a été nommé au poste de directeur stratégique, s’est consacré à diverses fonctions, y compris le YetiZen Accelerator (programme d’aide aux startups qui a aidé plus de 40 entreprises). Conférencier renommé, Dillman tient régulièrement des séminaires, des conférences et des ateliers annuels qui attirent des milliers de développeurs. En sa qualité de gérant associé chez Block Bits Capital, il conseille activement des sociétés blockchain pour les ICOs.

«Je suis ravi d’être en mesure de partager mon expertise blockchain afin de promouvoir une technologie qui, je crois, sera un véritable tsunami pour le futur», a commenté Dillman. «Je suis convaincu qu’AML BitCoin va provoquer un changement d’attitude des investisseurs vis-à-vis de cette crypto-monnaie et les autres en générale, et je savoure cette occasion d’être associé à une innovation numérique aussi importante.»

Jon Sczder, le nouveau directeur technologique, possède une large expérience en tant que consultant et ingénieur. Son savoir faire s’est exercé dans de grandes sociétés du classement Fortune 500 telles que The Clorox Company et Samsung, ainsi que de petites startups n’employant que quelques salariés. Il a également été impliqué dans le réseau Hi5, Digital Chocolate, Research in Motion et MoFactor.

Angela Knight, chef d’entreprise et politicienne chevronnée, prendra les rênes du poste de vice-présidente des affaires européennes. Actuellement, elle est présidente de Tilman Brewin Dolphin, une société de gestion d’actifs, et directrice non exécutive d’Arbuthnot Latham Ltd et de TPICAP plc. Dans le passé, elle a travaillé comme chef de la direction chez Energy UK et de British Bankers Association (BBA : Association des banquiers britanniques), après avoir quitté son poste de PDG de l’APCIMS (Association of Private Client Investment Managers and Stockbrokers : une organisation au Royaume Unis qui représente des société qui gèrent des investissements).

Carlos De La Guardia a été nommé vice-président des affaires latino-américaines. Pour ce poste, il apporte une expérience dans le marketing pour des compagnies telles que Johnson & Johnson et Bristol-Myers Squibb, ainsi qu’un passage dans les affaires gouvernementales en tant que chargé d’affaires et conseiller ministériel et chef de mission adjoint à l’ambassade du Panama à Washington. Il est actuellement président honoraire du Conseil d’Etudes internationales de la Corcoran Gallery of Arts à Washington.

…qui aboutira à un nouveau genre de monnaie

cette crypto-monnaie est conçu pour obtenir l’aval des banques

L’AML BitCoin est une innovation de la Fondation NAC, dirigée par Marcus Andrade. Travaillant sur une blockchain publique régulée de façon privée, l’AML BitCoin utilise un système d’identification biométrique appelé Digital Identity Trust Network (DTN) pour authentifier les détenteurs d’AML BitCoin. Cela garantit que seules les personnes ayant une empreinte personnelles digitale d’identité peuvent utiliser cette crypto-monnaie. Cela rend donc possible de vérifier les transactions suspectes et d’identifier formellement les individus.

Ces améliorations font d’AML BitCoin un coin sûr et traçable, soulageant de nombreuses préoccupations du secteur financier concernant les crypto-monnaies. Avec ces barrières supprimées, l’AML BitCoin est prêt à étendre l’utilisation des crypto-monnaies pour les institutions financières et les gouvernements. Les nouveaux membres de l’équipe AML BitCoin ont des profils parfaitement concordant pour tirer avantage ensemble de leur sens des affaires et de eur carnet d’adresses politique pour promouvoir cette nouvelle crypto-monnaie plus sûr.

Se renseigner

C’est ici pour plus d’informations sur la Fondation NAC et  AML BitCoin.

Quant au statut actuel du projet, AML BitCoin (présent aussi sur facebook) propose actuellement une collecte de fond pour ses tokens AML Token. Chaque détenteur de cette opération (à durée déterminée) peut en obtenir au tarif de 1 pour 1$. Ceux-ci peuvent être échangés plus tard au ratio équivalent de 1 AML Token pour 1 AML Bitcoin lorsque, ces mêmes détenteurs, passeront le processus de vérification biométrique d’identité juste avant le lancement de la plateforme.

La fondation NAC, elle, dont le siège social est aux États-Unis et est membre l’American Bank Association, a crée AML Bitcoin. Son coin prédécesseur est Aten coin. Toutes les deux ont été crées pour avoir des propriétés de lutte contre la fraude, vol, antiterrorisme et contre le blanchiment. Ces monnaies sont, en conséquence, totalement conformes aux nombreuses lois en vigueurs qui protègent les clients et acteurs contre les malversations. La mission de NAC est de renforcer le secteur social en faisant progresser les connaissances sur l’utilisation des monnaies numériques réglementées et de la technologie blockchain à l’échelle mondiale.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Poster un Commentaire

Sois le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
X
X