L’aéroport de Bruxelles développe une application Blockchain sur la plateforme BRUcloud

L’aéroport de Bruxelles développe une application Blockchain sur la plateforme BRUcloud

Actualités
23 juin 2018 par Antoine

L’Aéroport de Bruxelles vient de créer une application basée sur la Blockchain baptisée Freight Management App 1.0. Elle sera installée sur BRUcloud, une plateforme qui a vu le jour en 2016 et dont la vocation principale est de numériser les transactions entre les transporteurs et les fournisseurs de logistiques tiers.

Numériser les transactions avec la Blockchain

Pour répondre aux besoins de la communauté cargo de l’Aéroport de Bruxelles, BRUcloud, une plateforme de collaboration de chaîne d’approvisionnement a été créée.

Elle garantit la numérisation complète du flux logistique à l’aide d’applications établies sur la plateforme. La première d’entre elles a été baptisée Freight Management App 1.0. Cet outil fonctionnera avec des applications existantes dont Slot Booking App ainsi que d’autres applications qui seront développées ultérieurement.

Toutes les applications futures seront connectées au Cloud de l’aéroport afin de permettre un partage de données transparent et réduire les doublons. De cette manière, l’aéroport élimine les paperasses et les à-côtés administratifs dans le processus d’importation.

Contrairement aux autres systèmes de fret, qui se concentrent sur la numérisation de la communication entre les parties, la plateforme BRUcloud sera tournée vers le partage de données dans un environnement Cloud.

La Blockchain dans le secteur aérien

Steven Polmans, un responsable du fret et de la logistique, a accordé une interview à Lloyd’s Loading List. Selon sa déclaration :

« L’application numérise le processus de transfert du fret – et ses responsabilités – du gestionnaire au transitaire. C’est un processus qui implique des documents, des vérifications et de nombreuses étapes. La Blockchain, avec ses transactions transparentes et ses contrats intelligents, offre des avantages que les solutions Cloud traditionnelles n’offrent pas. » « Le soutien des parties prenantes, à commencer par les idées jusqu’à la mise en œuvre des nouvelles applications, est primordial pour la réussite de BRUcloud, » souligne Polmans. « DHL Global Forwarding s’est d’ailleurs impliqué dans le projet depuis le début. »

« La Blockchain serait une réponse dans l’environnement typique de la cargaison, avec de nombreuses transactions et parties prenantes, les questions de responsabilité, de confiance et de fragmentation. Le transfert de la cargaison du manutentionnaire au transitaire – et donc aussi la responsabilité de la cargaison, etc. – est un bon exemple où ces avantages peuvent être utilisés au maximum. »

Luc Jacobs, un responsable des opérations de DHL en Belgique et au Luxembourg, a affirmé que la société était fortement intéressée par les outils et applications qui garantissent la transparence et la visibilité de la chaîne d’approvisionnement.

à lire aussi :  Boerse Stuttgart développe une plateforme dédiée aux ICO

WFS, une grande entreprise d’assistance en escale, a également manifesté son intérêt pour Freight Management App 1.0.

BRUcloud a remporté le prix de la technologie de l’information pendant les World Air Cargo Awards de cette année. L’événement a eu lieu à Shanghai, en Chine.

L’aéroport de Bruxelles n’est pas la première à adopter la technologie du grand registre distribué. Des représentants du gouvernement canadien ont laissé comprendre en janvier dernier que le pays menait un projet pilote Blockchain sur le système aéroportuaire afin d’aider les voyageurs à partager leurs données personnelles à l’avance.

Que pensez-vous de l’application Blockchain de l’aéroport de Bruxelles visant à suivre le mouvement des cargaisons ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X