L’adoption du Bitcoin et des altcoins se concrétise en Ukraine

L’adoption du Bitcoin et des altcoins se concrétise en Ukraine

Actualités
5 septembre 2018 par Xavier

Le marché de Bessarabie, dans la capitale de l’Ukraine, la ville de Kiev, permet désormais le paiement en Bitcoin (BTC) et en altcoin pour les produits du quotidien comme les fruits et légumes, et ce, grâce au protocole de paiement décentralisé Paytomat.

Acheter des fruits et légumes avec les crypto-monnaies

Aleksandr Kurinnoi, le directeur opérationnel ukrainien de Paytomat a accordé une interview au média ForkLog, selon laquelle il aurait affirmé que le projet baptisé « Babushka », signifiant grand-mère, démontre la simplicité de l’utilisation des crypto-monnaies dans la vie quotidienne.

« Pour l’instant, cette fonctionnalité fonctionne en mode test chez un seul fournisseur. Avec l’aide du porte-monnaie numérique, le client peut scanner le code QR. Après cela, il est automatiquement transféré à la page du convertisseur de crypto-monnaies où il doit saisir manuellement le prix d’achat en hryvnias. Ensuite, le client transfère le paiement dans le portemonnaie du commerçant selon la crypto-monnaie de son choix. Après que le commerçant ait reçu un avis de réception des fonds, cette transaction arrive à une conclusion logique « , a commenté Kurinnoi.

Par ailleurs, Paytomat sélectionne de manière automatique le meilleur taux de change pour l’utilisateur.

Le plus difficile dans la mise en place de ce système au sein de la ville de Kiev était de convaincre le seul trader disponible à travailler en collaboration avec l’entreprise.

« L’idée principale est la symbiose des traditions et des innovations. Nous avons choisi le marché de Bessarabie, car il s’agit d’une attraction touristique bien connue et les crypto-monnaies sont un outil de paiement universel dans tous les pays », a ajouté la société.

Les paiements en Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH), Bitcoin Gold (BTG), Litecoin (LTC), Euthereum (ETH), Nano (NANO), Dash (DASH), Waves, Eos (EOS) et Nem (NEM) sont actuellement pris en charge par Paytomat. Les utilisateurs sont libres d’utiliser leurs crypto-monnaies pour le paiement des fruits et légumes.

à lire aussi :  Avast conforte les risques de Cryptojacking sur les Smartphones et les périphériques IoT

Une adoption croissante initiée par Paytomat

Les paiements en crypto-monnaies initiés par Paytomat ont été mis en place il y a plus d’un an dans les cafés, les restaurants, les magasins en ligne, les cliniques, les salons de beauté et les écoles de plusieurs régions mondiales comme l’Ukraine, la Géorgie, les Pays-Bas, l’Espagne et d’autres pays de l’Europe.

La société travaille avec plus de 330 magasins.

Il y quatre façons de payer en crypto-monnaies avec la plateforme Paytomat.

  • Par le biais des terminaux de paiement qui sont intégrés aux systèmes d’automatisation.
  • Via un panneau internet sur le terminal.
  • Par l’intermédiaire d’un code QR unique.
  • A travers un plugin Paytomat Crypto Gateway pour WooCommerce.

L’Ukraine a introduit la règlementation du Bitcoin en tant qu’instrument financier le mois dernier. Bien que la monnaie numérique ne soit pas considérée comme une offre légale dans un avenir proche, son adoption croissante dans le monde physique est un point positif non négligeable.

Que pensez-vous de l’initiative de la ville de Kiev à accepter les paiements en crypto-monnaies ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X