31 % des internautes accepteraient d’être payés en crypto-monnaies

31 % des internautes accepteraient d’être payés en crypto-monnaies

Actualités
4 août 2018 par Clémentine

Les résultats d’une prospection dirigée par la société britannique de logiciel Sage ont démontré que sur 1 000 individus, 300 adhèrent à l’idée de recevoir des crypto-monnaies en guise salaire. Un nombre étonnamment élevé, soit 31 % qui envisageraient cette perspective.

Les hommes sont trois fois plus susceptibles d’accepter les crypto-monnaies que les femmes

La firme technologique de logiciel d’entreprise Sage a utilisé la plateforme Google Survey pour obtenir les résultats de son enquête. 11 % des participants ont affirmé vouloir réceptionner entre 61 et 80 % de leur salaire en crypto-monnaies. 15 % sont d’accord pour recevoir un plus grand pourcentage en monnaies virtuelles, soit 81 à 100 % de leur paie.

Darren Francis, celui qui dirige le sondage, a déclaré :

« Il est intéressant de constater qu’un plus grand nombre d’individus se tournent vers l’option all-in; avoir leur revenu unique ou la majeure partie payée avec des crypto-monnaies. »

Sage est en train de développer des solutions techniques pour les sociétés qui organisent et administrent leur masse salariale. Le récent sondage vise à mettre en lumière les tendances en ce qui concerne la manière dont les employés aimeraient recevoir leur salaire.

L’enquête, qui a duré deux jours, concernait toutes nationalités comprises, sans aucune spécification régionale en particulier.

Les résultats ont également indiqué que la gent féminine est beaucoup moins enthousiaste en ce qui a trait au paiement en monnaies numériques que son homologue masculin. 3 hommes contre 1 femme sur 4 s’ouvrent à cette perspective.

Sur 1 000 participants à l’enquête, 90 % des détenteurs de Bitcoin et/ou d’altcoins étaient des hommes. « Cela pourrait fausser les résultats », a souligné Sage.

à lire aussi :  Afrique : les crypto-bourses font un état des lieux de leur système de défense

La génération Y manifeste un fort intérêt pour les monnaies virtuelles

La jeune génération serait davantage disposée à accepter les crypto-monnaies comme le suggèrent les précédentes enquêtes. 33 % des participants entre 25 à 34 ans accepteraient qu’une partie de leur salaire soit payé avec des crypto-monnaies. Ceux qui approchent de la retraite ont montré moins d’optimisme à cet effet, à peine 5 % sont intéressés, bien que 7 % des retraités envisageraient d’être payés en crypto-monnaies.

Une autre étude a  démontré que 21 % des membres de la génération Y préfèrent investir dans les monnaies virtuelles au lieu de l’immobilier. Ce dernier étant considéré comme un « investissement à haut risque » par rapport au choix du premier.

La Hong Kong Blockchain Association (HKBA) a annoncé une tendance similaire. 23 % des citoyens de Hong Kong tendent à investir dans les crypto-monnaies pour faire face à une éventuelle crise financière.

Néanmoins, la véracité de l’étude menée par Sage reste douteuse. La population visée était spécifiquement des internautes, et certains ne savent même pas ce qu’est une crypto-monnaie. Aussi 90 % des détenteurs d’actifs numériques étaient des hommes, ce qui laisse à penser que les résultats du sondage étaient déjà prévisibles.

D’après une étude menée au Royaume-Uni, 38 % des investisseurs en crypto-monnaies de la région ne « comprennent » pas la monnaie numérique elle-même. Seulement 5 % ont tiré profit de leur investissement, à cause du manque de connaissance.

Que pensez-vous des résultats du sondage de Sage ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X