Un Youtubeur payé pour de la propagande d’État anti-cryptomonnaie

Un Youtubeur payé pour de la propagande d’État anti-cryptomonnaie

Actualités
18 février 2018 par CanardCoinCoin

Les autorités financières polonaises ont dépensé l’argent des contribuables pour une campagne de diffamation sur Youtube et Facebook contre l’investissement dans les crypto-monnaies. Alors qu’elles font des mises en garde ou essayent d’éduquer le public contre ce que les régulateurs craignent être des investissements risqués, elles ont essayé d’influencer l’opinion publique contre les crypto-monnaies en payant des influenceurs des médias sociaux pour les attaquer.

C’est la Banque Centrale de Pologne qui a admis avoir financé des campagnes anti-crypto-monnaie sur les médias sociaux, en particulier via le Youtubeur Marcin Dubiel et sa vidéo de décembre 2017, « J’ai perdu tout l’argent ?! », rapporte le portail polonais money.pl.

On vous invite à aller la voir sur Youtube, pour lui mettre un POUCE NÉGATIF ! 👎🏻

La campagne de médias sociaux contre la crypto-monnaie a été menée par la Banque centrale de Pologne en collaboration avec le réseau polonais partenaire Youtube Gamellon, Google Ireland Limited et Facebook Ireland Limited, qui a alloué environ 91 000 zlotys (environ 22 000 euros) à la production de contenu anti-crypto.

Money.pl rapporte que la campagne de la Banque centrale a également publié des vidéos sur la chaîne Youtube Planeta Faktów (planète des faits), qui compte plus de 1,5 million d’abonnés. La chaîne Youtube de Dubiel compte plus de 900 000 abonnés.

En résumé, si vous voulez aller mettre des « pouces négatifs » c’est ici :

C’est open bar ! 😃

La vidéo de Dubiel ne mentionne pas le côté sponsorisé de la vidéo. La vidéo raconte l’histoire d’un jeune homme qui investit tout son argent dans la crypto pour ensuite tout perdre. La vidéo de propagande a amassé plus de 500 000 vues.

à lire aussi :  Coinmarketcap accepte le paiement en jeton Kind

Rappelons que ce n’est pas le pays entier qui est à blâmer. Les désaccords politiques, les partis politiques, les lobbys, etc agissent là où ils peuvent. Récemment, l’accélérateur polonais de technologie Blockchain (PATB) a révélé que l’une de ses équipes travaille sur le développement d’une crypto-monnaie nationale numérisée… mais sous contrôle.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Source : news.bitcoin, cointelegraph
Image irasophiass/Shutterstock

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X