Vols de crypto-monnaies : une étude annonce un nouveau record dépassant les 1,3 milliards de dollars de 2016

Vols de crypto-monnaies : une étude annonce un nouveau record dépassant les 1,3 milliards de dollars de 2016

Actualités
7 avril 2019 par Antoine

La crypto-monnaie est devenue l’une des principales cibles des cybercriminels depuis quelques années. D’après une récente recherche de The Block, le record de 1,3 milliard aurait été dépassé il y a de ça quelques semaines.

Le nouveau dada des Hackers

L’absence d’un cadre réglementaire et juridique fait partie des plus grandes failles des systèmes d’échange de crypto-monnaies. En constante évolution, ces structures ne parviennent pas à sécuriser correctement leurs plateformes et ce pour le plus grand bonheur des hackers.

Conscient de la valeur cachée derrière ces crypto-monnaies, les pirates informatiques manœuvrent pour soutirer les actifs que ce soit par le biais de logiciels malveillants, de vols de clés ou encore pire…de véritables enlèvements !

Avec une valeur estimée à 4000 dollars, 10 BTC rapporteraient donc plus qu’une attaque à main armée, voire un vol de banque, aussi, l’équation n’est pas difficile à résoudre pour les hackers.

D’après les chiffres de The Block, le triste record de 2016 (évalué par le FBI) a été pulvérisé il y a de cela quelques semaines, avec la croissance des investisseurs et des nouvelles plateformes.

Une forte exposition des clés

Dans son analyse, The Block attire l’attention des observateurs sur la faible sécurisation des systèmes d’échange.

Effectivement, il rapporte que 2% du total des avoirs enregistrés dans les crypto-bourses sont contenus dans des portefeuilles à chaud (ie: connecté à internet), pourtant cela n’empêche pas aux pirates de soutirer les clés privées des utilisateurs.

Au final, aucune garantie n’est plausible en matière de stockage des crypto-monnaies car malgré l’assurance des plateformes sur le stockage à froid (hors-ligne), les attaques s’effectuent par milliers sur les portefeuilles.

à lire aussi :  L’Autorité finlandaise de surveillance financière, FIN-FSA, en action

A titre d’exemple, DragonEX, une crypto-bourse prétendue « stable et sûre » a été victime d’un piratage débouchant sur un vol d’une valeur de 6 millions de dollars.

Que pensez-vous de ce nouveau record de vols de crypto-monnaies rapporté par The Block ? Donnez-nous votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X