UPS brevette un système de casier qui acceptera le Bitcoin


L’acceptation généralisée de Bitcoin comme monnaie viable est en route est United Parcel Service (UPS) y participe.

Sécuriser les transactions en personne

Selon une demande de brevet déposée par les États-Unis le 1er février, United Parcel Service (UPS) prévoit d’utiliser le bitcoin comme méthode de paiement pour un nouveau système de casiers.

Selon l’abrégé du brevet, UPS – une entreprise multinationale de livraison de colis et fournisseur de solutions de gestion de la chaîne d’approvisionnement – construit une « banque de casiers sécurisés et informatisés qui est adaptée pour faciliter le paiement et l’échange physique d’un article entre des entités qui ont négocié la vente de l’article via une place de marché, telle qu’une place de marché en ligne[…] ou une place de marché traditionnelle ».

La demande de brevet indique que l’objectif premier du nouveau système de casiers est de rendre les transactions en personne plus sûres et plus sécuritaires tout en prévenant le vol, car les ventes privées organisées au moyen de petites annonces, les ventes au détail en ligne et les enchères en ligne comportent les risques inhérents d’escroquerie ou d’agression physique.

L’application indique également que le nouveau système décentralisé permettrait aux clients d’avoir des casiers scellés et sécurisés par un système informatisé. Pour accéder à ces casiers – qui sont également équipés de caméras internes et d’écrans affichant leur contenu – les utilisateurs auront besoin de mots de passe. L’écran externe sera également utilisé pour faciliter les paiements.

Par exemple, la banque de casier peut inclure un système de point de vente pour accepter le paiement des utilisateurs sous la forme: (1) d’une transaction en espèces; (2) d’une transaction par carte de crédit ou de débit; (3) d’un certificat-cadeau; (4) d’un paiement électronique, tel que le paiement par Google Pay, Apple Pay, PayPal, Bitcoin; et/ou (5) de tout autre type de paiement approprié.

La demande de brevet mentionne à nouveau le bitcoin plus tard, comme moyen de rembourser les clients, parmi les méthodes de paiement plus traditionnelles comme le crédit.

Le dépôt est l’exemple le plus récent d’une demande de brevet qui énumère le bitcoin comme méthode de paiement possible. Bien que cela n’indique pas que les entreprises se déplacent en masse pour accepter la crypto-monnaie, son inclusion en tant qu’option met en évidence son profil en tant que moyen d’échange numérisé.

En 2017, plus de 20 brevets déposés par l’USPTO (United States Patent and Trademark Office) mentionnaient le bitcoin comme système de paiement possible. Alors que le nombre a légèrement diminué par rapport à 2016, plus de 50 dépôts de brevets publiés par l’agence au cours des deux dernières années reflètent cette ligne de pensée.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Sources : bitcoinist, coindesk
Photos : Navymailman

à lire aussi :  La FSA (Japon) sanctionne 7 plateformes d’échange de crypto-monnaies

Continuez la discussion :
Aimez la page Facebook, et adhérez au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X