Collaboration entre la Tunisian Internet Agency et Universa

Collaboration entre la Tunisian Internet Agency et Universa

Actualités
25 décembre 2018 par Océane

Un accord partenarial vient d’être conclu entre la Tunisian Internet Agency (ATI) et la plateforme Blockchain russe. Cette alliance s’inscrit dans le cadre de la promotion des nouvelles technologies dans le pays, qui semble déjà être en bonne voie.

Promouvoir l’utilisation des technologies émergentes

Fondé en 1996, l’ATI est un organisme gouvernemental dirigé par le Ministère des Communications. Il a comme objectif la promotion de l’utilisation d’Internet dans le pays.

Par cet accord, renouvelable de 10 ans, il va assurer des services d’hébergement pour Universa, facilitant ainsi son développement ultérieur.

Une série d’objectifs a été définie, à l’instar du développement par l’ATI des services à valeur ajoutée dans le domaine de la Blockchain, de l’économie numérique et de la numérisation de la paperasserie ou encore le déploiement et l’intégration par Universa des applications et des services supplémentaires au sein des nouvelles plateformes technologiques et dans des initiatives comme la certification électronique et l’économie numérique.

Notons également que les deux parties mettront en place des projets communs dans les services BaaS, (Blockchain as a service) incluant la monnaie numérique, l’identité numérique, les villes intelligentes ainsi que la gouvernance électronique.

De nombreux efforts ont déjà été accomplis

Plus tôt ce mois-ci, le Groupe de la Banque islamique de développement « l’institution de développement saoudienne » s’est associée à une startup tunisienne, iFinTech Solutions, afin de développer des outils Blockchain interbancaires.

Cette initiative s’explique par le désavantage relatif des banques islamiques sur la scène mondiale. Ainsi, les institutions sont restreintes par les options de financement offertes par les banques centrales internationales.

à lire aussi :  La blockchain dans l'industrie de la logistique améliorera la transparence et la responsabilisation du processus

En octobre, des experts en liaison avec le Groupe de la Banque mondiale ont présenté des alternatives concernant l’utilisation de la Blockchain dans les marchés publics électroniques.

Même si la mise en œuvre de systèmes e-GP a contribué à l’amélioration de l’efficacité et la transparence des marchés publics, des évolutions restent encore possible.

Que pensez-vous du partenariat entre l’ATI et Universa ? Faites part de votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X