L’Université de Birmingham teste une plateforme blockchain détectant la contamination au coronavirus

L’Université de Birmingham teste une plateforme blockchain détectant la contamination au coronavirus

Actualités
4 mai 2020 par Antoine

Dans le but de garantir la transparence et la non-contamination des produits desservant les chaines d’approvisionnement, l’Université de Birmingham City (BCU) et le Centre pour la citoyenneté, l’entreprise et la gouvernance (CCEG) ont récemment testé un produit de certification basé sur la Blockchain baptisé Coronavirus Clearance Certificate.

Un certificat pour contrôler la bénignité des produits

A l’heure où la contamination galopante du coronavirus risque de sévir fortement le secteur de la distribution, de nouvelles recherches menées par les universitaires aboutissent à une solution à base de Blockchain pour garantir la non-contamination dans les chaînes d’approvisionnement.

A travers le Coronavirus Clearance Certificate, l’Université de Birmingham met en exergue le potentiel de la technologie du grand livre distribué (technologie Blockchain) en vue de surveiller et de contrôler l’exposition de la chaîne au Covid-19. Dans cette perspective, la plateforme de gestion des données sur le transit des produits enregistrera les mouvements de ces produits, des organisations, des processeurs de transit mais aussi du personnel impliqué.

La solution ultime pour remettre le commerce sur la bonne voie

Depuis la généralisation de la contamination du coronavirus dans le monde, le secteur du commerce a connu une baisse phénoménale qui devrait culminer à près de 32% selon l’OMC. Face aux mesures prises par les gouvernants pour diminuer la transmission du virus, le marché du commerce en général se retrouve ainsi figé depuis plus de 2 mois.

Les acteurs du commerce international pourront désormais regagner leur mobilité tout en respectant les mesures sanitaires, grâce à l’option Blockchain qui est la solution ultime pour contrôler l’état de contamination des marchandises. 

à lire aussi :  Des mesures de crypto-adoption qui font polémique

En l’occurrence, le CCC est annoncé comme un levier essentiel pour la reprise du marché, d’autant plus qu’il a été étudié depuis près de 10 ans par la CCEG.

Que pensez-vous de cette plateforme de certification de non-contamination aux chaines d’approvisionnement? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X