La technologie Blockchain au service de l’exportation d’essence de la société Sinochem


Le géant chinois de la pétrochimie Sinochem Group a pu utiliser la technologie Blockchain pour réaliser une exportation d’essence. Un projet pilote de Blockchain a été réalisé sur une expédition de Quanzhou vers Singapour.

Sinochem Group exploite la technologie Blockchain

Sinochem Energy Technology, une filiale de Sinochem Group, est un conglomérat chinois dont l’activité principale est la production et la négociation de produits chimiques, d’engrais et de pétrole. Celle-ci touche plusieurs secteurs dont l’énergie, l’agriculture, la chimie, l’immobilier et les services financiers. Parmi les 300 succursales de l’entreprise, le projet pilote traitant de la technologie Blockchain a été pris en charge par Sinochem Energy Technology.

L’expédition est « une première fois pour la technologie Blockchain qui a été exploitée dans les échanges processuels de marchandises, » selon les rapports médiatiques. L’entreprise a toutefois prétendu qu’il y a eu un précédent échange effectué en décembre 2017. Il s’agissait d’une importation du pétrole brut au Moyen-Orient.

La société a déclaré que la simulation de transaction montrait que les connaissances numériques et les contrats intelligents pouvaient améliorer considérablement l’efficacité d’exécution des transactions de pétrole brut, optimisant ainsi de 20% à 30% les coûts de financement.

Sinochem Group a déclaré :

La technologie Blockchain est caractérisée par la transparence, l’efficacité, la sécurité et la stabilité. La standardisation et la plateforme de la technologie Blockchain ont permis le commerce dans l’industrie pétrochimique chinoise, et à l’avenir, aidera à améliorer la transparence des transactions et à améliorer le niveau global de gestion des risques de l’industrie.

La Chine s’est imposée en tant que premier importateur de pétrole brut au cours des derniers mois.

La documentation numérique via la Blockchain

Afin d’assurer la sécurité des données, pour qu’elles soient à l’abri de falsifications, la solution la plus indiquée est de passer par un réseau décentralisé. Seuls les participants y ont accès. A titre d’exemple, Deloitte s’est associé à DNV GL pour suivre les certificats et autres produits des navires d’expédition en 2017. Cette action a mis fin aux faux documents utilisés par les escrocs.

Plus récemment, une nouvelle société utilisant la Blockchain pour l’expédition de produits et fournitures de services de bureaux a été fondée par IBM et Maersk en début d’année.

Que pensez-vous de Sinochem Group utilisant la technologie Blockchain pour réaliser l’exportation d’essence? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Aimez la page Facebook, et adhérez au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
à lire aussi :  Taklimakan crée son indice "TN Crypto 100"
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X