Sondage : 90% des sud-coréens connaissent Bitcoin

90% connaissent Bitcoin

Le spécialiste de la téléphonie mobile Dooit vient de publier les résultats de son enquête « Perception et perspectives pour le bitcoin » réalisée en Corée du Sud cette semaine, selon les médias locaux. L’enquête a été menée du 1er au 4 décembre auprès de 3018 participants âgés de 20 ans et plus. La marge d’erreur d’échantillonnage était de ± 1,78 %, ce qui donne un niveau de confiance en ce sondage de 95 %, selon l’entreprise.

En ce qui concerne le niveau de familiarité des sondés sur le thème du bitcoin, 44,1% des personnes ayant répondu ont dit : « J’ai entendu le nom », 35,1% ont répondu : « Je connais ça » et 10,8% ont répondu : »Je connais bien« , tandis que 10% ont répondu : « Je ne connais pas » et, au total, le nombre de répondants qui ont entendu parler du bitcoin s’élève à 90%.

En termes démographiques, le bitcoin est particulièrement populaire parmi les sondés de la trentaine. 29,8 % des jeunes de ce groupe d’âge ont admis avoir acheté cette monnaie numérique. En comparaison, 26,3% dans la quarantaine, 22,4% dans la vingtaine et 23% dans la cinquantaine affirment avoir déjà une expérience d’achat du bitcoin.

La Corée du Sud est l’un des plus grands marchés des crypto-monnaies. Le « won » (monnaie sud coréenne) coréen est actuellement la troisième devise la plus échangée pour du bitcoin, juste derrière le Japon et les États-Unis. La plus grande place de marché de bitcoin du pays, Bithumb, a actuellement le plus grand volume de trading de bitcoin de toutes les places de marché mondiales.

Le volume des transactions de bitcoin dans le pays a surpassé celui de Kosdaq, la version coréenne de la bourse du Nasdaq. Cette révélation a incité les régulateurs du pays à se dépêcher de réglementer le marché des crypto-monnaies. En outre, l’application de chat la plus populaire du pays, Kakao Talk, a récemment intégré un échange de crypto-monnaies appelé Upbit avec plus de 110 crypto-monnaies. Kakao Talk compte plus de 200 millions d’utilisateurs et est installé sur plus de 95% des smartphones en Corée du Sud.

8 % savent ce qu’est une blockchain

Alors que la plupart des personnes interrogées savent ce qu’est le bitcoin, peu d’entre elles ont entendu parler de la blockchain. Seulement 8% affirment connaître à la fois ce qu’est une blockchain et comprendre sa relation avec le bitcoin.

La majorité des répondants, soit 49,7 %, ont admis « je ne sais pas du tout ce que cela signifie » lorsqu’on leur a posé la question au sujet de l’expression « blockchain ».

Certains d’entre eux furent capable de faire des suppositions sur cette technologie. 18,5% pensent que le bitcoin et les blockchains « sont des devises virtuelles » alors que 6,7% pensent qu’une blockchain est « le produit dérivé du bitcoin » et 5,1% ont supposé à tort qu’une place de marché où l’on échange du bitcoin est un blockchain.

Les raisons de l’achat de bitcoin

Sur l’ensemble des répondants, 26,1 % ont déclaré avoir acheté du bitcoin. Ce pourcentage correspond à 787 personnes. Les répondants qui n’en ont pas achetée ont partagé diverses raisons sur le site internet de l’agence de sondage. « Bitcoin, c’est dangereux », écrivait un participant. Un autre participant a dit : « Ce n’est pas dangereux, c’est juste cher, donc je ne l’achète pas. »

Parmi ceux qui ont acheté, 5,8 % ont dit qu’ils possèdent actuellement du bitcoin, tandis que 20,3 % ont dit qu’ils n’en possèdent pas.
Au sein de ce même groupe de répondants, 48,3 % ont également acheté du bitcoin parce qu’ils sont simplement curieux au sujet des monnaies numériques. De plus, 23,3 % ont déclaré qu’ils l’avaient acheté pour réaliser des profits à court terme, tandis que 15,6 % ont indiqué qu’il s’agissait d’un placement à long terme. Pendant ce temps, 12,8% d’entre eux achetaient du bitcoin suite aux recommandations d’autres personnes.

—-

Cette article est un extrait de la première partie de d’un article de Bitcoin.com (un site de référence pour l’actualité des crypto-monnaies)

Dansla suite de l’article, en anglais, Bitcoin.com compare ses résultats avec deux autres sondages similaires cette fois réalisés au Japon et aux USA.

Crédit photo Emmanuel Dyan

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Sois le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
X
X